La Wii U vendue à perte ?

Une première pour Nintendo.

« Les ventes de la console Wii U auront un impact négatif sur les profits de notre société très rapidement après son lancement. » Voilà en substance la prédiction pessimiste qu'a faite Satoru Iwata, le président de Nintendo, avant de préciser : « C'est dû au fait qu'au lieu de déterminer un prix de vente en fonction des coûts de fabrication de cette console, nous avons préféré en fixer un qui serait acceptable pour les acheteurs. » Selon nos confrères du Washington Post, cette déclaration a été confirmée par le directeur général Yoshihiro Mori, au cours d'une récente réunion des investisseurs.

Voilà qui rompt avec le passé de Nintendo qui, jusqu'à présent et contrairement à ses concurrents, parvenait à tirer profit de la vente de ses consoles et accessoires dès leur lancement.

Sur un plan plus général, Satoru Iwata a déclaré : « Étant donné les circonstances et même si nous espérons une revitalisation de nos performances financières, nous ne pouvons affirmer que nous obtiendrons des profits comparables à ce que fait d'habitude Nintendo durant l'année fiscale en cours. » Précisons quand même que la société espère vendre 5.5 millions de Wii U et 24 millions de jeux pour cette console d'ici mars 2013, date à laquelle ladite année fiscale se clôturera.

Et, à l'opposé des inquiétudes qu'on sent dans ces pronostics, d'autres indices tendent à démontrer que la nouvelle console de Nintendo pourrait rencontrer le succès. Par exemple, GameStop, la grande enseigne américaine spécialisée dans le jeu vidéo, annonce avoir déjà épuisé son stock initial et la liste d'attente des clients dans l'attente d'un réassort rassemble désormais 250 000 noms.

Commentaires

Fermés

  • Chargement