Curiosity sort le 7 novembre

Molyneux annonce un jeu pour les burins.

Maintes fois retardé, Curiosity - What's Inside the Cube? sort la semaine prochaine, le 7 novembre pour être précis. Issue de l'imagination toujours surprenante de Peter Molyneux, cette appli destinée à iOS, Android et PC donnera aux joueurs du monde entier l'occasion de partir à la recherche d'un trésor mystérieux enchâssé au sein d'un cube aux dimensions colossales qu'il va s'agir de détruire en frappant dessus. Et si tout le monde peut participer, il n'y aura qu'un seul vainqueur : celui qui donnera le dernier coup de burin et qui ainsi libérera enfin cette fameuse récompense.

Au-delà de ce principe simpliste et pourtant passionnant, Peter Molyneux lance une série de vingt-deux expériences prévues pour définir le comportement des joueurs. En l'occurrence, il s'agit de traduire leurs attitudes face à l'achat d'éléments optionnels. La question qu'il se pose pourrait se résumer ainsi : « Quelle somme êtes-vous prêt à mettre pour vous assurer la victoire ? ». Et encore… Celle-ci n'est pas assurée, car, sur la fin, on risque fort d'assister à une fabuleuse foire d'empoigne où le hasard aura son mot à dire. Pour répondre au postulat de son étude,Peter Molyneux a eu l'idée de proposer à la vente en ligne des burins dont le rendement augmentera en fonction du prix auquel ils seront vendus. Si les basiques seront mis en vente pour environ 1€, le plus efficace de tous (et donc le plus cher) aura, par rapport à eux, une puissance 100 000 fois plus importante alors que son prix avoisinera les 62 000 euros (Prix de vente annoncé : 50 000 £). Une paille…

1

Mais justement, faites le calcul. Nous sommes d'accord, 62 000 euros c'est une somme élevée, un concept pour beaucoup d'entre nous et une aberration quand on parle de la dépenser dans un jeu vidéo. Cela dit, pour obtenir un objet 100 000 fois plus efficace qu'un autre qui coûte 1€, c'est une bonne affaire qui représente un rabais de 39%. Toutefois, appliqué au cas qui nous occupe, ce raisonnement a deux failles gigantesques. D'abord, il y a le facteur chance que nous évoquions plus haut. Le possesseur de ce burin fabuleux sera-t-il celui qui donnera le dernier coup ? Rien n'est moins sûr. Son rôle pourrait même se résumer à donner un gigantesque coup de main aux autres joueurs en détruisant à lui tout seul d'énormes sections du cube. Frustrant. Ensuite, on ne sait rien du lot à gagner et surtout pas s'il vaut plus de 62 000 euros, raison sine qua non pour faire de cet achat une opération rentable. Vous avez remarqué ? En tant que joueurs, nous sommes déjà en train d'analyser la situation alors que le jeu n'est même pas disponible. Pas de doute, cette expérience s'annonce très intéressante.

Commentaires (1)

Fermés

  • Chargement