Halo 4 TEST

343 Industry relève le défi.

Le Master Chief revient, non pas sur TF1, mais bien pour une nouvelle aventure sur Xbox 360, voire plus : une nouvelle trilogie, car c'est bien de ça qu'il s'agit. La grosse nouveauté, hormis le moteur graphique, c'est qu'il s'agit de la première production de 343 Industry, les développeurs remplaçant de Bungie, créateur de la saga et bien entendu on reste dubitatif quant à la reprise de la licence et on est impatient de voir ce que nous réserve ce nouveau Halo 4.


Tout comme un certain Assassin's Creed III, il va être difficile de parler de Halo 4 tout en réservant la surprise. Comme dans le titre d'Ubi, le jeu de Microsoft est surprenant et laisse le souvenir d'une expérience marquante, comme s'il s'agissait non pas d'une nouvelle trilogie, mais d'une véritable suite au tout premier Halo vieux de dix ans. Bien que reprenant le même héros, la même intelligence artificielle et des éléments similaires en tout point, dès les premiers instants de jeu on sent la différence, on discerne le changement, on visite un tout nouveau monde et des nouvelles bases, bien que le fond nous semble familier.

Sans en dévoiler trop sur l'histoire de ce nouvel opus, Halo 4 reprend de toutes nouvelles bases sans pour autant renier ses origines. Vous incarnez le Master Chief revenu d'entre les oubliés avec son acolyte de toujours, l'IA Cortana. Alors que vous pensiez avoir détruit toute menace pouvant anéantir l'humanité en venant a bout du Halo de la précédente trilogie, vous allez rencontrer une toute nouvelle espèce qui n'a qu'un seul ennemi dans toute la galaxie : vous ! Une nouvelle épopée est sur le point de commencer, une nouvelle odyssée qui réunit dès la première cinématique tous les éléments pour devenir, une fois n'est pas coutume, une aventure épique.

Les sources d'inspirations semblent être multiples. Nous allons retrouver bon nombre de structures Convenants (vos précédents ennemis). Avec les liserés de couleurs qui soulignent les structures, on pourrait se croire par moment dans un complexe du film Tron.

Les niveaux sont vastes et le design des zones de jeu est conçu de manière à vous proposer de multiples tactiques pour prendre à revers vos assaillants.

Mais Halo 4 fait aussi la part belle aux nouvelles planètes que vous allez fouler : vastes étendues, canyons arides, montagnes torturées, forêt hostile, bien que verdoyante. Par moment, le jeu propose des séquences recherche et exploration bien plus poussées que dans les précédents opus. Ce dernier aspect, ainsi que certains environnements, nous fait indéniablement penser à un certain Metroïd Prime.

Votre route ne sera pas de tout repos, les vagues d'ennemies ne cesseront pas et pourtant, dans cet environnement mystérieux, vous allez souvent vous sentir seul, perdu dans l'espace, même si la bande-son originale est toujours aussi mystique. Sans trop en dire, vous allez découvrir les bases de vos compatriotes humains. Ces dernières installations ne sont pas sans faire penser à celle du dernier Doom. Il trouve beaucoup de références avec d'autres titres, voulues ou non, la question se pose, mais de toute manière, cela s'intègre très bien dans ce nouveau Halo.

Halo 4 VIDEO

En savoir plus sur Halo 4

La nouvelle menace fait, paradoxalement, un bien fou à la série et Halo 4 apporte ainsi un renouveau dans de nombreux domaines. Que ce soit au niveau du bestiaire où les monstres gagnent en diversités sur plusieurs formes, ainsi que sur leur technique d'attaque, mais aussi au niveau de l'artillerie qu'ils utilisent : des armes proches de celles des humains, mais proposant une technologie bien plus avancée. Ainsi, la combinaison des deux, aptitudes des monstres, ainsi que la technologie de leurs armes, va nous offrir de nouvelles stratégies à mettre en place pour en venir à bout. Il ne suffira plus de foncer tout en se cachant pour avancer. Les niveaux sont vastes et le design des zones de jeu est conçu de manière à vous proposer de multiples tactiques pour prendre à revers vos assaillants.

Halo 4 live gameplay

Ce ne sont pas les seules nouveautés au programme. De nouvelles aptitudes technologiques font leurs entrées. Vous allez maintenant pouvoir user d'un bouclier à déployer quand bon vous semble, user d'un camouflage pour être aussi furtif qu'invisible ou gagner en vitesse de déplacement. C'est utile contre les gros monstres plutôt lourds, mais qui font mal en force de frappe. Ces capacités ne sont pas cumulables et il faudra toujours choisir entre l'une ou l'autre. Si on avance toujours et que l'on tire à tour de bras sur les vagues d'ennemi, la variété des missions et véhicules de Halo 4 mise à disposition diversifiera votre aventure.

En plus du célèbre Wartog - sorte de buggy militaire-, des moyens de locomotions covenants, de nouveaux engins sont désormais accessibles. Comme les vaisseaux humains qui vous permettront de prendre part à d'épique passage de pilotage, digne des grands films de space opera. On trouve aussi des méchas, utiles pour les virées en territoire ennemi. Tous ces nouveaux gros jouets se prennent en mains de manière assez intuitive et les déplacements ne poseront pas de problème, surtout dans des phases intensives de tirs où la précision est de mise.

Commentaires (18)

Fermés

  • Chargement