Sept soldats réprimandés pour avoir livré des secrets à EA

La Grande Muette veut le rester.

Selon nos confrères de Polygon et de la chaîne CBS, sept soldats américains faisant partie des Navy Seals ont été réprimandés par leur hiérarchie pour avoir délivré des secrets militaires à Electronic Arts et au studio Danger Close auprès desquels ils étaient engagés comme consultants dans le cadre du développement de Medal of Honor : Warfighter.

Le Département d'État américain a déclaré que les accusés entendus dans le cadre d'une audience disciplinaire non judiciaire ont été inculpés d'avoir violé l'article 92 du code militaire américain. Cet article concerne en premier lieu les soldats qui « violent ou n'obéissent pas à un ordre censé ou à une consigne générale ». Et l'une des premières consignes quand on endosse un treillis c'est le silence absolu sur les détails de sa vie militaire dans son ensemble et au sujet des opérations que l'on a menées en particulier. Sur ce point, toutes les armées du monde sont d'accord. Résultat : ces militaires ont vu leur promotion être gelée et, pour les deux mois qui viennent, ils ne toucheront que la moitié de leur solde. Le plus étrange, toujours selon CBS, c'est que la collaboration de ces soldats avec l'éditeur américain avait été approuvée par leurs supérieurs, notamment le commandant William McRaven.

Commentaires (3)

Fermés

  • Chargement