Casque Tritton Warhead 7.1 TEST MATOS

Du sans-fil pour les gamers.

Avoir tous les avantages d'un son surround, mais avec casque. Longtemps on a cru cela impossible, mais depuis quelques années, les fabricants redoublent d'ingéniosité pour nous proposer des solutions.


Avec le Tritton Warhead 7.1, Mad Catz nous propose sa solution afin de pouvoir ressentir le moindre son de nos joutes virtuelles. Fermez les yeux et vous vous retrouvez à épier le moindre son d'un champ de bataille de Battlefield 3 pour débusquer vos ennemis ou sur vos gardes dans la jungle luxuriante de Far Cry 3 afin de ne pas vous faire surprendre par un animal sauvage. En effet, si le graphisme représente une part importante de l'immersion, le son en est l'essence même.

En cette fin d'année, la hotte du gros barbu se rempli très vitre pour nous autres gamers. Ce n'est pas ce Tritton Warhead 7.1 qui va arranger les choses. Le casque de Mad Catz devrait trouver sa place sous quelques sapins tant ses atouts sont nombreux. Au niveau design, le Tritton fait dans le sobre et le massif avec une belle robe noire brillante. Il ne pourra en aucun cas renier sa filiation avec la gamme des autres casques Mad Catz.

Si vous voulez un casque de gamer, avec celui-ci vous en avez un jusqu'au bout des oreillettes. Ces dernières d'ailleurs offrent un véritable confort. Larges (5cm) et dotées d'un cuir très agréable. Dommage que l'arceau les reliant soit désespérément en caoutchouc. C'est assez désagréable lorsqu'on le met et l'enlève, même s'il s'agit d'un détail.

De son côté, le dock, très esthétique lui aussi, permet de supporter le casque quand il n'est pas utilisé. Il autorise une portée de dix mètres lorsque vous l'avez sur les oreilles. L'ensemble se révèle très cohérent et assez joli. Attention cependant, vous ne pourrez pas faire passer cela pour un bel objet de décoration auprès de votre ami(e). Il s'agit tout de même de technologie et d'un objet geek par excellence. Le laisser bien en évidence ne fera que renforcer aux yeux de l'autre votre appétit de technologie.

Cependant, l'atout qui vous permettra de le ou la convaincre de débourser un peu moins de 300 euros réside sans conteste dans l'absence de câble. Que ce soit entre la console et le casque (assez classique) ou entre la manette et le casque (beaucoup plus notable), on se sent enfin beaucoup plus libre de nos mouvements et cela est plus qu'appréciable. Une possibilité offerte par le partenariat entre Microsoft et Mad Catz, offrant à ce dernier la technologie sans fil de la Xbox360.

Commentaires (5)

Fermés

  • Chargement