Jack Thompson : « Les jeux vidéos sont responsables de la fusillade dans le Connecticut »

Mais les armes non.

Vendredi 14 décembre, l'Amérique était touchée par une nouvelle fusillade. Adam Lanza, 20 ans, entre dans une école élémentaire de Newtown, dans le Connecticut, ouvre le feu et fait 27 morts avant de se suicider.

Évitant que le débat ne se porte sur la libre circulation des armes aux États-Unis, les activistes anti jeux vidéo américains ont profité de l'évènement pour faire valoir leur cause et rejeter une énième fois la faute sur les jeux vidéo.

À leur tête, l'ancien avocat aujourd'hui radié, Jack Thompson, connu pour avoir plusieurs fois imputé des tueries comme Columbine ou l'affaire du Sniper de Washington à des jeux vidéo. (GTA, Halo, Counter-Strike).

Ce dernier a envoyé un mail à la rédaction de Joystiq les accusant d'avoir provoqué un nouveau massacre dans le Connecticut, avec l'intitulé « Le sang est sur vos mains » révèle Xav de Matos, directeur de la publication de Joystiq sur Twitter .

Commentaires (21)

Fermés

  • Chargement