THQ n'est plus.

Vente à la découpe.

C'est officiel, déclaré en faillite, l'éditeur THQ va disparaître, tandis que ses studios et licences vont être vendus à différents acteurs du marché. Kotaku révèle aujourd'hui l'extrait d'une lettre du DG Brian Farrell et du président de THQ Jason Rubin, expliquant aux employés les cessions validés par l'U.S. Bankruptcy Court.

Voici donc l'empire THQ morcelé et les repreneurs pour chaque studio :

Relic Entertainment et la franchise Company of Heroes : Sega - 26,6 millions de dollars
THQ Montreal, inclus 1666 et Underdog : Ubisoft - 2,5 millions de dollars
Evolve : Take-Two - 10,9 millions de dollars
Licences Volition et Saints Row : Koch Media - 22,3 millions de dollars
Licence Homefront : Crytek - 544.218 de dollars
Licence Metro : Koch Media - 5,8 millions de dollars
South Park : The Stick of Truth : Ubisoft : 3,2 millions de dollars

Etonnamment, le studio Vigil Games et son Darksiders n'ont pas reçu d'offre. « Nous feront tout pour trouver des acheteurs appropriés » a déclaré Brian Farrell. Il semblerait depuis que Platinum Games soit intéressé par la reprise après que son directeur Atsushi Inaba ait twitté « Darksiders ne s'est pas vendu ? Nous souhaitons l'acheter...pas très cher ».

Le flou règne également sur la licence Warhammer 40.000 resignée par THQ en 2011 pour plusieurs années et qui ne semble pas avoir été comprise dans le rachat de Relic par Sega. Games Workshop n'a pas souhaité commenter la situation.

Commentaires

Fermés

  • Chargement