Tomb Raider Multijoueurs PREVIEW

Pas très convainquant...

Le multijoueur est mis à toutes les sauces dans les jeux. Afin de suivre la tendance, le prochain Tomb Raider, un des pionniers du jeu d'aventure/action 3D en solo, se voit donc contraint de se soumettre à ce délicat exercice de style.


On fait souvent le parallèle entre Tomb Raider et Uncharted, la célèbre licence phare de Sony et Naughty Dog. On dit que l'un a puisé dans l'autre et inversement, en une sorte de boucle perpétuelle. Si la nouvelle Lara Croft tient la comparaison avec Nathan Drake, le multijoueur qui se profile à l'horizon de ce Tomb Raider ne semble pas avoir le charisme suffisant pour faire le poids. Disons-le tout net et détaillons-le dans les quelques lignes qui vont suivre : ce multijoueur, bien qu'amusant, semble simplement faire acte de présence.

Nous avons pu nous essayer à Tomb Raider multijoueurs sur deux niveaux et dans deux modes différents. Un premier, très classique combat à mort où deux équipes s'affrontent, les survivants et les villageois. Les cartes sont de taille assez petite, mais avec de nombreux embranchements et divers passages en hauteur comme en souterrain. Propre techniquement, elles reprennent les environnements du jeu et c'est d'ailleurs dans un souci de ne pas nous dévoiler des scènes clés que nous n'avons pu jouer qu'à deux zones. Le principe est simple, tuer le plus de fois les adversaires pour se hisser en haut du classement.

Dans le second mode, qui est le dérivé d'un capture de drapeau, les clans ont des particularités. Les survivants doivent récolter des medkits disséminés dans les niveaux. Une fois la trousse de soins récupérée, le joueur doit la rapporter dans une zone prédéfinie du niveau. Le tout en échappant aux assauts des villageois qui feront tout pour faire rater l'opération.

Précision importante, les survivants ont la possibilité de continuer à tirer une fois à terre, en attendant qu'un de leurs alliés vienne leur donner une bonne dose d'adrénaline et leur permettre de repartir au combat. Cependant, les villageois n'ont pas cette possibilité. Une particularité propre à ce mode de Tomb Raider multijoueurs et qui n'est pas présente dans le précédent mode essayé.

Le petit truc en plus, ce sont les pièges que vous allez pouvoir mettre en place dans tout le niveau. Qu'ils soient petits, comme des cordes qui pendront par les pieds vos assaillants, ou plus meurtriers : pics de bois sortant des murs, mécanismes de tortures ou encore la possibilité de déchainer la colère des éléments sur la zone de jeu, comme dans Simcity et autre Babel Rising.

Au fur et à mesure des parties, vous allez gagner en expérience, que vous pourrez dépenser dans l'amélioration de vos armes et autres grenades. Ainsi, tout au long de la partie, vous allez pouvoir personnaliser votre armement.

Ces cessions multijoueurs présentent un intérêt et on s'y amuse grâce à ces quelques idées bien exploitées, mais l'impression générale après une bonne heure de jeu est que ces ressorts semblent s'user assez vite. Nous avons bien peur que finalement, aussi bien conçu soit-il, ce multijoueurs de Tomb Raider ne reste qu'anecdotique.

Il faudra voir lors du test si d'autres modes du multijoueur seront plus convaincants et surtout, reste à découvrir ce qui constitue l'ADN de la franchise Tomb Raider  : le solo.

Commentaires

Fermés

  • Chargement