Annonce Playstation 4

Et si cela profitait à Microsoft ?

Un des grands gagnants de la conférence donnée par Sony la nuit dernière concernant l'avenir de la marque Playstation et plus précisément la PS4 pourrait être... Microsoft !


Un sentiment de gueule de bois se dégage ce matin après des semaines de rumeurs enivrantes, de spéculations chatoyantes et de leaks plus ou moins maitrisés. La conférence donnée par le constructeur Sony concernant la future PS4 en a clairement gardé sous la pédale en devenant même assez indigente et chiche en véritables informations.

Qu'avons-nous appris, finalement ?

- Que Sony prépare une nouvelle console. OK, on peut même affirmer qu'ils pensent déjà à la PS5 !
- Qu'il sera plus facile d'y développer des jeux ? De toute manière, comment faire plus compliqué que sur PS3 ?
- Que des jeux existent et qu'ils sont plus beaux que sur PS3 ? Heureusement !
- Que Diablo arrive sur Playstation ? Encore un secret de polichinelle !
- Ah oui, la nouvelle DualShock 4... Leakée quelques jours avant...
- Architecture PC, processeur X86, 8 Go de GDDR5... Leaké...
- Destiny sur PS4 ? Ben prenez l'annonce de la version PS3, changez le nom de la console et hop, emballé c'est pesé...
- Du cloud grâce à Gaïkaï concernant les jeux PS1, 2 et 3 ? Leaké... Et en plus il faudra repayer...

Le but n'est pas ici de dire que ce n'est pas intéressant. Mais finalement, tout ceci aurait pu tenir en un communiqué de presse... Bref, le grand gagnant de tout ce ramdam quasi inutile pourrait bien être Microsoft. Bien évidemment, le géant américain n'a pas annoncé de console pour l'instant, mais là aussi il s'agit d'un secret de polichinelle qui pourrait être levé entre la mi et fin mars de cette année. Sony a voulu tirer le premier et Microsoft devrait en profiter. On peut se demander si le constructeur japonais ne s'est pas un peu précipité en voulant passer avant son concurrent, au risque de ne pas être totalement prêt.

La firme de Redmond a donc désormais quelques fenêtres de tir bien ouvertes.


Scénarios possibles pour Microsoft

- Microsoft décide finalement de mettre en place un système anti jeux d'occasion. Il a de très fortes chances de remporter l'adhésion des gros éditeurs avec certainement des exclusivités importantes à la clé. Les jeux restant la clé de voute du succès, il y a un gros coup à jouer.
- Ils présentent de nombreux et nouveaux services périphériques au jeu et impose dès le début sa console comme une « box » incontournable dans le salon.
- Même si on ne supporte pas le principe, ils mettent en avant Kinect 2 et remporte l'adhésion d'une frange « grand public ».
- La prochaine Xbox n'a même pas besoin de dévoiler une puissance supérieure, tant les jeux montrés par Sony et les promesses du constructeur japonais ne nous ont pas rassurés quant aux capacités de sa future console de dépasser les meilleurs PC actuels.
- Ils dévoilent une évolution du Xbox Live toujours plus en avance que le PSN devenu SEN.
- Ils présentent une ou deux de leurs grosses licences exclusives pour accompagner la sortie de la console.
- Pendant que Playstation récupère l'hypothétique bombe Destiny, Microsoft sécurise encore une fois Call of Duty et ce, pour la sortie de la console.
- Ils dévoilent toujours plus de fonctionnalités Smart Glass et annoncent un partenariat avec Apple (oui, on a le droit de rêver...).

Au final, il se pourrait bien que Sony se morde les doigts d'être passé en premier. Maintenant Microsoft sait... De plus, les journalistes mis en appétit par l'annonce d'une nouvelle console et se retrouvant avec un maigre os à ronger pourraient se rabattre sur le concurrent, pour peu que le buffet soit plus fourni...

Commentaires (18)

Fermés

  • Chargement