TEST - Tomb Raider Definitive Edition

Definitive Test Edition

Lara Croft nous revient dans un nouvel essai. Même aventure, même combat ? Pas tout à fait. Square Enix a voulu réaliser une véritable refonte de nouvelle génération et non pas simplement un portage avec quelques nouveaux effets visuels. Certes le jeu est semblable sur quelques points à la monture PC de l'époque, mais pour les joueurs console, la transition aurait pu être bien plus conventionnelle.

Nous avons fait le jeu sur Playstation 4 et pu essayer quelques minutes la version Xbox One. Les différences avec la console de Microsoft sont très minimes et si vous changez les réglages de votre téléviseur, ces changements peuvent disparaître et ne laisser place qu'à la différence du taux de rafraichissement d'images sur le bloc noir du géant américain. Cependant les 60 fps de la Playstation 4, ne sont pas ce qui va réellement changer la donne. Ce taux de rafraichissement est tellement instable, que de nombreux petits accrocs viennent entacher le confort des yeux.

1

La version Playstation 4 se démarquera sur de petits détails, quelque peu gadgets, mais qui renforcent l'immersion dans le jeu. Ces petits plus sont dus aux options proposés par le Dual Shock 4, qui est bien exploité par le titre de Square Enix. En effet, la bande lumineuse au dos du pad, s'animera en fonction des zones que vous allez traverser. Elle clignotera d'orange et de rouge quand vous prenez une torche. Cependant si vous jouez lumière allumée dans votre salon, ces petites attentions passeront inaperçues, mais si vous jouez dans le noir complet, alors l'immersion est complète et le stress des passages sombres s'accentue. Le micro permet d'entendre les récits des livres et artefacts trouvés sur le chemin. Le pavé tactile permet de faire pivoter et zoomer vos trésors dans l'inventaire et y découvrir parfois bien des mystères. Certes c'est très minime, ce n'est pas là-dessus que l'acquisition ou non du titre se jouera, mais c'est tout de même plaisant à utiliser.

Côte technique, la version PS4 comme Xbox One (une fois passé les aléas du frame rate), se valent et sont de très bonne facture. Certes la différence n'est pas forcement flagrante dès les premiers instants. On se dit que c'est très joli, net, beau, claire. Mais on est prudent. Prudent de ne pas se faire avoir par la mention PS4 au dessus de la boîte, qui rendrait psychologiquement l'image plus jolie à nos yeux. On avance dans l'aventure, on redécouvre certains passages avec amusement. Puis à un moment le doute s'installe. Est-ce vraiment plus joli que la version Xbox 360, à laquelle j'avais investi tout un weekend ? C'est beau, mais est-ce vraiment bluffant ? Les souvenirs embellissant souvent les choses, la distinction se troublait peu à peu.

3

Pour en avoir le cœur net, j'ai décidé de comparer les deux jeux et de remettre ma version Xbox 360 du titre dans sa console. Même niveau, même endroit et le choc est bien là. Se demandant à l'époque comment on aurait pu faire mieux et maintenant, comment j'ai pu me dire ça. Les détails de Lara, sur sa peau, ses vêtements sont tout d'un coup plus net que ceux sur la précédente génération. Les textures plus précises, les cicatrices marquent sur la peau de la jeune Croft, le mouvement de l'air sur les feuilles, les branches, gagnent en souplesse, la modélisation du tout à l'écran offre finalement un grand changement entre hier et ce jour.

Oui après comparaison les versions Playstation 4 et Xbox One offrent un sacré changement par rapport aux précédentes. S'alignant ainsi au rendu des plus grosses configurations qu'il soit. Certes les PS4 et Xbox One peuvent faire bien mieux et ont le temps de nous le prouver avec leur technologie et moteur dédiés. Mais pour un titre développé sur un précédent modèle, ce portage est fort réussi. L'immersion et le changement peu en valoir son pesant d'or pour les fans de Lara mais aussi pour les joueurs de nouvelles générations déjà en manquent de pixels affûtés pour leurs rétines.

4

Seul petit bémol, la refonte du visage de Lara, qui devient plus mature et moins gamine que dans la précédente version. La volonté des développeurs d'origine de chez Crystal Dynamics, était de changer les bases de la série avec ce reboot. Proposer une Lara plus jeune et quelque peu naïve qui gagnera son caractère tout au long de l'aventure. Une évolution psychologique visible et qui était un atout important du titre et de l'immersion dans ce grand périple. Avec ce nouveau visage déjà marqué et plus proche de celui d'un mannequin que d'une aventurière, on perd cela et finalement la complicité à suivre le personnage, la voir évoluer et apprendre de son vécu, n'est plus de la partie. L'impression de retrouver dès le début une femme forte, qui n'est juste pas au bon endroit, au bon moment, contrairement à une gamine qui devra prouver à tous qui elle est.

Pour terminer notons que TressFX, la technologie développée conjointement avec L'Oréal, pour avoir un rendu de cheveu brillant et soyeux, est bien visible et régalera avant tout les geeks de l'image, avant d'apporter un réel plus à l'immersion. Dommage que la physique ne soit pas au rendez-vous et de constater avec effroi, qu'une fois que Lara se retrouve piégée la tête en bas, sa laque garde ses cheveux parfaitement normaux, comme si de rien n'était. C'est drôle, mais quelque peu ironique pour la petite histoire.

5

Avis du rédacteur : EXCELLENT

Conclusion : L'aventure reste la même, on prend plaisir à se replonger dedans avec cette mise à jour technique. Depuis il n'y a pas eu de grand concurrent et ce Tomb Raider version définitive, tient encore la route et la comparaison sur le plaisir du jeu avec la concurrence. Si vous ne l'avez pas découvert en son temps, je vous propose de lire notre test complet de la version Xbox 360 et si l'aventure vous tente, alors craquez !

Les plus :

  • Belle mise à jour technique.
  • Bonne utilisation des gadgets du Dual Shock 4.
  • Instinct de survie toujours présent.

Les moins :

  • La nouvelle tête de Lara Croft qui fait top modèle.
  • Certains plans de la mise en scène qui tremblent.
  • Pas de nouvelles missions.
Comment nous attribuons nos notes

Commentaires (10)

Fermés

  • Chargement