The Amazing Spider-man - Test

Paf ! Sale bête…

10


On l'a dit et redit : à de très rares exceptions près, les adaptations sont incroyablement mauvaises. Pour des raisons logiques.


Non, les éditeurs ne font pas appel à des développeurs de second plan ni ne boudent des projets qui ne conviendraient pas à leur potentiel créatif. Il s'agit tout simplement de durée de cycle de développement. Pour faire un bon jeu, il faut plus de temps que pour faire un bon film. Six mois de plus. Pour coller avec une sortie cinoche, les développeurs sont donc obligés d'aller à l'essentiel et ne peuvent se permettre d'apporter des éléments de gameplay intéressants, novateurs.

1

C'est pour cette raison que pendant des années, on a eu des adaptations des X-Men, de Spider-Man, de Wolverine (la pire je crois), qui pouvaient toutes prétendre au titre de pire jeu de l'année.

La série Spider-Man est légèrement différente. Elle a divorcé des films pour vivre sa propre vie. Et mine de rien, elle a franchi un cap et tisse sa propre toile. Ça fait penser au cas Batman, avec les Arkham, mais on n'en est pas là, malheureusement. Mais le niveau d'ambition est tout de même un peu plus haut qu'il y a quelques années. L'univers est ouvert ; il aurait été tout de même assez frustrant qu'un héros comme Spider-Man ne vive que des aventures terrestres, à travers une succession de couloirs, comme ça a pu être le cas avec des adaptations des films Marvel.

Graphiquement, The Amazing Spider-Man se tient ; c'est inégal, mais le héros bénéficie de très jolies textures par exemple. La combinaison rouge et bleu est assez bluffante. Malheureusement, les décors sont un peu en dessous, que l'on soit en intérieur ou en extérieur. Les autres personnages aussi. Quant aux effets de flammes, aux explosions, on est vraiment en dessous de ce qui se fait actuellement. Ce qui m'a vraiment surpris, c'est de trouver des similitudes avec des jeux comme Prototype (logique, vu le genre des héros), mais aussi Deus Ex HR (ça, ça l'est moins). Mais les comparaisons se sont vite arrêtées dès qu'il s'est agi de réellement jouer. Il ne fallait pas grand-chose pour que cet The Amazing Spider-Man soit convenable, mais...

Commentaires (7)

Fermés

  • Chargement