Colin McRae DIRT 2

Aussi efficace sous DX9 que DX11

On a à peu près tout dit sur DIRT 2. Mais si vous ne jouez pas sur consoles, ça vous est peut-être passé au-dessus la tête. Il faut bien reconnaître que le plus gros marché se trouve sur consoles, il suffit de voir les ventes de Modern Warfare 2 (moins de 5% des jeux écoulés étaient des versions pour PC). Et pourtant… C'est rageant. Au temps du DOS ou de Windows 95, on pouvait comprendre le choix des joueurs, on pouvait effectivement dire qu'il suffisait d'insérer un disque pour que ça marche et hop. Ce raisonnement n'est plus vraiment d'actualité aujourd'hui. Au contraire : le joueur cherchant à tirer profit de toutes les fonctionnalités de sa machine devra connecter sa console au réseau, appliquera régulièrement des patchs ! Bref, l'argument de la complexité d'un support par rapport à l'autre n'a plus tout à fait lieu d'être. Mais surtout, il ne faut pas se ruiner complètement pour se procurer un ordinateur qui va afficher un jeu qui déchire tout sur son passage. Allez, au hasard, DIRT 2.

Car le dernier jeu de caisses de Codemasters est supérieur en tout point à la version console. Nous avons relancé le jeu sur Xbox 360 pour véritablement nous faire une idée et quand on s'attache aux détails, c'est incroyablement supérieur. Pourtant, on ne peut pas dire que le jeu soit affreux sur 360, loin de là. Mais, entre la résolution accrue et les nouveaux effets graphiques, c'est tout bonnement une grosse gifle. Et en DirectX 11, on atteint presque le photoréalisme.

Codemasters nous mâche le travail avec cette vidéo mettant en avant les améliorations DirectX11.

À tel point que l'on se demande si le principe de l'« Uncanny Valley » ne s'applique pas aux bagnoles. Explications sur ce concept. Depuis des années, on a vu l'image de synthèse faire des bonds prodigieux. Il est devenu impossible de différencier une image 3D d'une vraie image dans une séquence précalculée. Dans les jeux en temps réel, nous y sommes presque. Encore quelques années. L'Uncanny Valley est la courbe d'identification ou de sympathie que l'on éprouve envers un androïde ou un modèle 3D. Plus cela se rapproche de l'humain, plus on aime, sauf juste avant. La courbe forme alors une sorte de vallée ou les personnages deviennent flippants. Les exemples sont nombreux : dès que l'on nous montre un nouvel exemple d'androïde japonais ou (bon, les fans, frappez pas !) en regardant Final Fantasy le film. C'est techniquement sublime mais les personnages sont légèrement figés, coincés.

Rassurez-vous, sous DirectX 11, les voitures n'en deviennent pas d'un seul coup flippantes mais les effets sont tellement poussés à leur paroxysme, chaque écran est tellement propre, que ça en devient extrêmement bizarre. Chaque reflet semble tout à fait plausible, c'est certain. Mais il y en a tellement, sur chaque facette de la voiture ou dans chaque flaque d'eau que l'ensemble de chaque image devient improbable. Oui, avec DIRT 2, dans sa version DirectX 11, on franchit une étape dans l'évolution des jeux vidéo.

1

Oui, c'est assez incroyable mais c'est un rendu DirectX9.

La contrepartie, c’est qu’il faut un PC survitaminé et architecturé autour d'une carte DX11, donc ATI, pour le moment, sans avoir oublié d'installer le hotfix d'AMD. Là, vous êtes en train de vous dire que ce jeu n'est pas pour vous. Détrompez-vous. Le jeu est également supérieur à la version Xbox 360 même avec DirectX9. Pour être tout à fait objectif, tous les aspects de la tesselation (la nouveauté fondamentale de DX11) n'apparaissent pas tous de façon si frappante en course. On notera l'incroyable qualité de l'eau ; difficile de la louper, on roule dessus.

Elle est convaincante également en DirectX9 mais apparait plus épaisse, huileuse ; dans un tunnel mal éclairé, elle ressemble un peu à du pétrole. Mais c'est bien le seul défaut que l'on puisse trouver à la version DX9 et disons le tout net, ce n'est pas franchement grave. Il faut surtout avoir en tête que c'est probablement le plus beau jeu de course sur PC au monde (mais il faut bien admettre qu'entre les sorties de Forza Motorsport 3 et celle du prochain Gran Turismo 5, le possesseur d'ordinateur est un peu laissé-pour-compte) mais surtout, la configuration nécessaire n'est pas spécialement flippante. Mais si vous avez une excellente bécane très récente, vous pourrez vraiment la mettre à contribution. C'est précisément cette amplitude qu'on demande à un jeu PC.

Commentaires

Fermés

  • Chargement