Dark Age of Camelot

Suivez le fil d'Eurogamer dans son dédale d'extensions !

Dans le monde très fréquenté des jeux de rôles massivement multijoueurs il existe encore quelques irréductibles qui résistent toujours à l’invasion des hordes de World of Warcraft. Parmi eux se trouve Dark Age of Camelot, qui a grand renfort d’extensions défend vaille que vaille son petit pré carré virtuel. De l’Atlantide au Labyrinthe du Minotaure, nous vous proposons cette visite guidée des quatre derniers add-ons de DAoC.

Nous n’étions pas revenu sur l’univers daocien depuis la sortie en 2003 de son add-on Shrouded Isles. La sortie récente d’une nouvelle extension, huitième du nom, Labyrinth of the Minotaur, nous donne une nouvelle excuse pour fouler l’herbe de ce vétéran des MMORPG (jeux en ligne multijoueur massif). En effet, DAoC « ding » cette année son cinquième niveau… euh, enfin, souffle les bougies de son cinquième anniversaire en Europe. Pour ceux qui seraient restés sur le bord de la route, rappelons juste que DAoC met en scène les protagonistes de trois royaumes différents : Albion, librement inspiré des légendes d’Arthur et la Table Ronde, Hibernia, le monde des elfes et de la magie de la Nature, et enfin Midgard, puisé aux sources des mythologies nordiques. La première vie de l’albionnais, hibernien ou midgardien moyens peut se résumer à gagner de l’expérience jusqu’à atteindre le niveau 50, en accomplissant moult quêtes et terrassant d’innombrables bestioles, seul ou en groupe de combat…

Un dédale d’extensions

1

Pique-nique albionnais dans un fort hibernien. Si le bois des portes brisées est utile pour les grillades, évitez de finir vous-même en merguez !

Ensuite, il peut enfin se métamorphoser en défenseur actif de son royaume, allant capturer les forts des contrées adverses, voire même ramener des trophées du coeur d’un royaume ennemi, ces reliques qui accordent des bonus en mêlée ou magie à l’ensemble de ses congénères. C’est dans ce contexte qui implique parfois des dizaines de participants dans chaque camp que se déroulent les affrontements joueur contre joueur. Depuis cinq ans, force est de constater que les rangs de chaque peuplade se sont un peu éclaircis. World of Warcraft a dû passer par là… Ainsi, les serveurs européens ont été fusionnés deux à deux pour redonner une meilleure densité à leur population. Remarquez, les serveurs américains ont eux été rassemblés en triplettes, ce qui permet d’affirmer qu’il y a encore de la vie sur DAoC, en Europe tout du moins ! Mais enfonçons-nous maintenant dans ce nouveau dédale d’add-ons aboutissant au Labyrinthe du Minotaure, en passant par les trois précédents, Trials of Atlantis, Catacombs et Darkness Rising.

Commentaires

Fermés

  • Chargement