Diablo III : énormes modifs !

De surprise en surprise.

On ne pourra pas dire que la bêta de Diablo ne sert à rien. C'est même assez incroyable de constater à quel point elle a pu évoluer. C'est en effet bientôt le patch 10. Et celui-ci, sans remettre tout en question, propose des changements incroyablement massifs. Une nouvelle preview du jeu s'imposera probablement après cette nouvelle version. Ce sont en effet des axes capitaux qui se voient balayés d'un revers de main.

Par exemple, les développeurs ont décidé que les parchemins d'identification n'avaient plus lieu d'être. C'est le joueur qui a la capacité d'apprécier un objet. Pourquoi conserver le système d'objets non identifiés alors ? Jay Wilson, le producer du jeu (c'est lui qui a signé un très long post bleu) explique que c'est pour conserver l'aspect surprise de la chose, de la même façon que lorsque l'on reçoit un cadeau, on commencer par être intrigué et l'on veut savoir ce qu'il y a dedans. Il y a un certain plaisir à ne pas connaitre le contenu au premier coup d'oeil. Soit.

Une touche sera consacrée à l'utilisation des potions. On espère sincèrement que ça n'implique pas un déséquilibre dans la souris officielle du jeu. On sait que toutes les touches sont reconfigurables mais si on lit entre les lignes, cela signifie peut-être une utilisation plus soutenue des potions. Ça, c'est difficile à dire avant d'avoir réellement la bêta 10.

Wilson signe également de très longs paragraphes sur la disparition de la mystique, l'artisan aux enchantements. Il se justifie en expliquant que les enchantements n'étaient qu'une forme redondante du système de chasse et de gemmes et il tenait à supprimer toute redondance. Elle fera peut-être son retour mais on ne sait pas s'il parle d'une prochaine version de la bêta ou du jeu complet. Dans cette partie, il évoque d'ailleurs la date de sortie du jeu.

Le Chaudron de Jordanie et le Cube de Nephalem vont disparaitre. Rien que ça. En fait, une pierre de rappel sera intégrée à l'interface. Il sera très facile de faire des allers et retours en ville pour vendre le stuff inutile. Mais quid du désenchantement ? C'est en fait une question d'ambiance. Au départ, les développeurs souhaitaient que chaque objet puisse servir. Puis finalement, une autre idée est apparue : celle selon laquelle il faut proposer un butin abondant mais qui n'est pas forcément utile, des choses qui ne valent pas forcément le coup d'être ramassé. Wilson évoque la sensation du butin pléthorique. Ainsi, entre la pierre de rappel, la disparition du cube et du chaudron, les choses s'équilibrent : le joueur devra repasser en ville pour vendre des choses et les désenchanter. Et derrière ça, il y a encore un autre intérêt : Blibli tenait absolument à ce que le joueur fasse des retours réguliers en ville. Pourquoi ? Tout simplement pour que le jeu ne soit pas une énorme session de combat mais qu'elle soit légèrement morcelée. Tiens, à propos, c'est le forgeron qui s'occupera du recyclage des objets. Il replacera donc le Cube de Nephalem. Les objets sans bonus (blancs) ne pourront être recyclés. Uniquement vendus donc.

L'inventaire subit une retouche. Avec la disparition du Cube et du Chaudron, les statistiques du personnage s'inscriront. Statistiques qui vont être également modifiées. Chaque classe de personnage aura une statistique principale (force : barbare / dextérité : moine, chasseur de démons / intelligence : sorcier, féticheur). Wilson explique également que tout le système des statistiques a également été repensé. Je ne vais pas rentrer dans les détails ici mais en gros, c'est une fois de plus pour éviter les redondances entre statistiques et sous statistiques.

Que penser de ce patch 10 ? C'est tout simplement incroyable. On était bien naïfs de penser que la bêta allait se dérouler de façon pépère sans grosse surprise. Les suppressions du Cube et du Chaudron peuvent sembler incroyablement audacieuses. À la limite, ça, c'est un changement sur la forme. En revanche, il faut bien penser à la suppression de la mystique. C'est juste incroyable. C'est comme si on retirait l'enchantement, la retouche ou la joaillerie dans WOW. Idem pour le changement total des statistiques.

Et là, forcément, un autre truc nous vient en tête. Depuis maintenant un moment, on n'envisage pas autre chose qu'une sortie au premier trimestre. Là, avec de tels changements aussi radicaux, je peine à croire que ce soit réalisable. Je ne sais pas si, petit à petit, il ne faudra pas se mettre dans la tête que Diablo III devrait arriver après mars.

Commentaires (4)

Fermés

  • Chargement