Nintendo DSi XL

Grande petite

Avec la nouvelle déclinaison de sa console portable, Nintendo abandonne l’idée d’un objet 100 % nomade, et privilégie le jeu à domicile. Pari tenu ?

Less is more, no more. Dans les pages magazines, le politiquement correct éjecte peu à peu les mannequins squelettiques au profit de « vraies personnes », largement retouchées à coup de Photoshop. Et dans le monde high-tech, c'est la même règle qui prévaut.

Nintendo, après avoir réduit toujours plus sa console portable depuis la première DS grise en 2004, inverse désormais la tendance avec sa DSi XL. Ce modèle, annoncé comme une « console portable de salon », réussit même l’exploit d’être plus long de 2 centimètres, et plus large d’un centimètre que sa vénérable ancêtre de 2004. Tout en restant plus mince avec 21,2 mm de profondeur contre 28,9 mm.

1
4

Très chic sur la table basse du salon.

Nintendo est prêt à redonner des formes à sa console, sans basculer dans les modèles Botero ou Boticelli qui du coup, deviendraient transportables plutôt que portables. Face au précédent modèle, la DSI, le contraste physique est encore plus frappant. Près de trois centimètres de plus en longueur et en hauteur, deux de plus en largeur.

Visuellement aussi, avec sa coque supérieure laquée et ses tons lie-de-vin ou chocolat, la DSi XL se positionne comme un produit plus chic que sa devancière, plutôt typé jeune, avec ses multiples coloris.


Il faudra régulièrement essuyer la DSi XL pour retirer les traces de doigts qui témoigneraient d’un usage trop intensif, lorsque vous la laisserez négligemment posée sur la table du salon...

Commentaires (1)

Fermés

  • Chargement