F1 2010

Grippé

Comme la saison s'éloigne désormais des circuits européens, que l'écart de points qui sépare les cinq premiers du classement est inférieur à ce que rapporte une victoire et qu'il reste encore cinq courses au programme, l'arrivée du jeu de voitures F1 2010 est aussi précisément minutée qu'un arrêt au stand de McLaren.

Par rapport à F1 2009 sur Wii , les versions 360, PC et PS3 donnent l'impression d'un Meccano à côté d'un Duplo. Cela dit, c'est comme comparer une Ferrari de F1 à une Fiat gonflée – une comparaison directe est inéquitable, notamment parce que les deux jeux visent des marchés très différents. Il n'y a pas de place ici pour une accessibilité immédiate de style arcade. F1 2010 vise à être aussi sérieux que le sport qu'il simule.

Il part aussi avec l'intention d'être la restitution la plus complète de la F1 sous la forme d'un jeu vidéo. Vous avez donc tous les éléments indispensables : les 19 circuits de l'année 2010, 12 équipes et 24 pilotes, toutes les sessions d'un week-end de course, ainsi que toutes les règles et spécifications importantes, un mode carrière s'étalant sur trois, cinq ou sept saisons, des épreuves chronométrées et un Grand Prix unique (ou plusieurs – vous choisissez la liste).

F1 2010 : Course nocturne

F1 2010 cherche à aller au-delà de ce qu'il a fait par le passé en incluant quelques éléments hors circuit comme des interviews impromptues ou des conférences de presse après le podium. Vous expérimentez ces éléments dans le mode Carrière, le plat de résistance de F1 2010 , mais il s'avère que ce sont les moins réussis du jeu. Les humains nous paraissent guindés mais il est vrai qu'il s'agit plus d'un jeu de voitures que d'un jeu d'humains.

Malgré tout, il faut féliciter Codemasters d'essayer d'apporter un nouvel élément dans un jeu sur la F1 et, si le résultat est décevant, c'est avant tout à cause du contraste violent avec le reste de F1 2010 – qui est si merveilleusement abouti.

Commentaires (14)

Fermés

  • Chargement