God of War III

Zeus vidéo

Bien que je doute que vous puissiez compter sur Kratos pour vous aider à réviser votre mythologie grecque avant vos examens de fin d'année, il est difficile de trouver beaucoup d'autres jeunes qui comprennent leur matériel source aussi bien que God of War. Le public de Sony, comme Homère, recherche le défoulement que peuvent apporter les actes héroïques violents, une évasion du morne quotidien vers un monde haut en couleurs où les émotions ne sont pas tant simplifiées que magnifiées.

Regardez juste les animations: quand il ouvre une cage ou la cage thoracique de quelqu'un, Kratos y met tout son coeur. Ses épaules frémissent et tremblent, ses genoux s'entrechoquent sous l'effort, on entend ses cris gutturaux. Il se donne à fond et, de l’autre côté de l’écran, c’est ce que vous ferez aussi.

Santa Monica Studios aussi s’est donné à fond. Avec God of War III, les fans de la série ont droit à un jeu perfectionné et étendu. Les éléments de base, dont le système de combat, l’enchaînement des niveaux et le rythme des combats de boss et des énigmes, n’ont en grande partie pas été touchés, mais tout est plus grand, plus démesuré et plus élaboré.

Cela dit, l’histoire de God of War III ne saurait être plus simple : il s’agit à la base de gravir une montagne et de tuer le type qui siège au sommet. Ce qui donne tout son piment à la chose, c’est que la montagne est l’Olympe, que le type qui vit sommet est Zeus, et que tout démarre par un grand coup de latte au visage qui vous fait dégringoler jusqu’aux Enfers.

1

Rip Torn étoffe le casting. Il a sans doute été choisi parce que son nom ( Littéralement « Eventrer Déchirer » en Français – NdT) décrit parfaitement les actions de base de Kratos

En d’autres termes, ce n’est pas BioShock, mais un cadre aussi élastique a permis aux développeurs de s’en donner à coeur joie avec les détails – et ces détails sont magnifiques. Tout comme les précédents jeux, il est d’une beauté renversante. Les séquences scénarisées sont gigantesques mais somptueuses, réalisées avec de grands travellings circulaires de la caméra dans des environnements immenses et complexes, tandis que le ciel est zébré des sillages de comètes en flamme et de matières en fusion pendant que les cieux eux-mêmes se déchirent.

Commentaires (6)

Fermés

  • Chargement