Halo 3 Legendary Map Pack

Des cartes de légende ?

Si vous nous aviez dit, il y a six mois que Halo 3 ne serait pas le jeu le plus populaire sur Xbox Live à la mi-2008 nous ne vous aurions probablement pas raillés – en grand partie parce que «railler» est une chose que seuls font les personnages des romans d’Enid Blyton – mais nous aurions sans doute exprimé un certain scepticisme. Probablement teinté d’une certaine ironie. Bon, d’accord nous vous aurions raillés. Ce en quoi nous aurions eu tort, parce que Halo 3 a été éclipsé, au niveau du jeu en ligne, par Call of Duty 4 d’Infinity Ward.

Malgré tout, il y a toujours des centaines de milliers de gens qui jouent aujourd’hui à Halo 3 en ligne, et nous ne pensons pas que Bungie pleure sur sa chope incrustée de diamants, d’autant plus qu’il s’affaire à concocter de nouvelles carte. Le studio a commencé par le package «Heroic Map» il y a quelques mois et continue avec notre sujet d’aujourd’hui, le pack «Legendary Map».

Commençons par le commencement, le pack «Legendary Map» coûte 800 points Microsoft, c'est-à-dire 9,6 euros. Pour ce prix, vous aurez droit à trois nouvelles cartes, l’une d’elles étant totalement nouvelle, les deux autres étant des mises à jour de cartes des précédents Halo.

Avant de vous précipiter en bas de page pour laisser un commentaire et crier au vol, il faut souligner que si la mise à jour d’une de ces cartes - Blackout, une mise à jour de la carte Lockout de Halo 2 – ne tient qu’à quelques nouvelles textures pimpantes et quelques améliorations dans la conception, l’autre carte est une révision nettement plus sérieuse. Avalanche est plus un hommage à la classique carte multijoueurs de Halo, qu’une refonte complète – un environnement et des décors similaires, mais s’avère totalement différente à jouer.

Malgré tout, à plus de trois euros l’unité, ces cartes ont plutôt intérêt à être bonnes et, après avoir fait tourner les cartes Legendary pendant plusieurs heures, notre première impression a été que Bungie avait encore une fois réussit son coup – vous avez là trois cartes qui exploitent une immense partie des possibilités de gameplay de Halo, mais chacune intelligemment réalisée, magnifiquement conçue et peaufinée à l’extrême.

Nous aimons les grandes cartes avec beaucoup de véhicules et Avalanche est donc notre préférée. Les environnements neigeux sont excellents, mais la chose la mieux réussie est l’équilibre entre la taille et le rythme ; la manière dont ce champ de bataille sait être immense sans sacrifier un gameplay allègrement rythmé et immédiat. La manière dont les gens traversent la carte a été soigneusement pensée, car des téléporteurs bidirectionnels offrent de nombreuses possibilités, tandis que les «canons à homme» généreusement disséminés ici et là font que les points chauds cruciaux ne sont jamais trop loin.

1

Ghost Town fait parfois penser à Counter-Strike.

Le mieux de tout, c’est que la carte est truffée de véhicules, ceux des Covenants d’un côté, ceux de l’UNSC de l’autre – le UNSC Hornet du jeu en solo faisant sa première apparition sur une carte multijoueurs. Ce sont de sympathiques petits véhicules flottants en l’air qui apparaissaient à peu près au milieu du jeu en solo et, même si dans le jeu multijoueurs ils ont été privés de leurs puissantes roquettes radioguidées, ils sont un bon contrepoint au Banshee des Covenant. C’est agréable de voir l’espace aérien se remplir.

«Bien rempli» est l’expression en vigueur dans Avalanche, en dépit de sa taille. Le grand nombre de véhicules et d’options de mouvement rapide fait que l’action se transporte rapidement au travers de la carte et l’on ne passe pas des siècles à courir à la recherche d’un combat, ce que l’on pourrait raisonnablement reprocher à quelques unes des autres immenses cartes en extérieur de Bungie. Cela dit, à l’exception du Hornet, il n’y a pas vraiment grand-chose de nouveau. C’est génial d’avoir une autre grande carte sur laquelle tourner, mais rien ici ne surpasse en qualité les cartes du jeu déjà existantes.

Ghost Town est plutôt plus excitante – c’est la seule carte entièrement nouvelle de ce pack et, thématiquement, un ajout radicalement nouveau au mode multijoueurs. C’est bizarrement une ville abandonnée nichée dans la jungle luxuriante que vous avez vu dans les premiers niveaux du mode solo de Halo 3. L’impression qui en résulte n’est en fait pas à des années lumières de celle que donnent les environnements de Call of Duty 4 – des tas de bâtiments écroulés et déformés, de poutrelles d’acier rouillées, et la jungle qui envahit progressivement la ville.

Commentaires (1)

Fermés

  • Chargement