Lara Croft et le Gardien de la Lumière

Un Lara Croft lumineux

Faire tenir un tout nouveau jeu Lara Croft dans un fichier téléchargeable – même s'il est de taille, avec un peu plus de 2Go – a fatalement impliqué quelque compromis. La cinématique d'ouverture de Gardien de la Lumière est une série de plans fixes sans aucune des acrobaties surhumaines de l'héroïne et la présentation à couper le souffle que nous nous sommes habitués à attendre d'un jeu Lara Croft réalisé par Crystal Dynamics. Avant de commencer ce test de Lara Croft et le Gardien de la Lumière, on se demande si Tomb Raider peut vraiment être le même sans son côté punchy.

Comme nous l'abordions dans la preview de Lara Croft et le Gardien de la Lumière, ce jeu n'est carrément pas un Tomb Raider, mais ce n'est pas une mauvaise chose. Il s'éloigne radicalement de tous les jeux de la série sortis à ce jour, à la fois par sa perspective isométrique en 3D et ses contrôles de style arcades. Pourtant, il ne fait aucun doute que c'est un jeu de la même famille : un mélange cérébral et excitant d'énigmes et d'action. Une fois que l'on est habitué aux changements de perspective, on se demande même comment les choses ont pu être différentes auparavant.

Encore plus important, la structure classique de jeu d'action sur plate-forme a été retravaillée pour le jeu à deux, ce qui donne un des jeux en coopération les plus intelligents et les plus divertissants que vous aurez jamais le plaisir de jouer. Il s'avère finalement que durant toutes ces années un superbe jeu multijoueurs se cachait derrière la formule de Tomb Raider.

Les 14 niveaux de Lara Croft et le Gardien de la Lumière sont étonnamment vastes, remplis de zones cachées et de gemmes à ramasser, et ce sont pour la plupart des tombes plus vraies que nature : des tombes recouvertes de lianes sentant le renfermé, des tombes avec des rochers qui se détachent des parois et du magma bouillonnant, des labyrinthes vertigineux remplis d'araignée, tous truffés de pièges, de dalles déclenchant des mécanismes et de promontoires inaccessibles qui vous attirent irrésistiblement. Ils sont tous impeccablement conçus et faciles à interpréter ; il est toujours aisé d'évaluer si un saut est possible ou non. Il faut entre 20 et 40 minutes pour les faire lors du premier essai, ce qui donne une campagne d'une durée de vie de six à huit heures en fonction de votre habileté avec les armes à feu et de votre capacité à réfléchir de façon non conventionnelle.

Les ennemis deviennent diaboliques : les squelettes qui reviennent à la vie à moins d'être détruits avec une bombe sont particulièrement retors

Vous visez avec les pistolets de Lara avec le stick droit et vous tirez avec la gâchette droite. Elle peut tirer lentement en rafale si l'on manipule le stick de gauche pendant le tir, mais elle ne peut pas foncer dans tous les sens dans le style Robotron. Elle peut poser des bombes et les faire exploser à distance, ce que l'on peut utiliser pour modifier l'environnement et faire exploser des ennemis, en catapultant des rochers par-dessus des promontoires ou en détruisant des pièges à flèches.

Commentaires

Fermés

  • Chargement