Les Simpsons : Le Jeu

Enfin un jeu Simpson réussi ?

Il y a des licences comme ça, qui peinent visiblement à être adaptées correctement en jeu vidéo. James Bond (à de rares exceptions près), Superman, Les Dents de la Mer (tellement mauvais que jeu culte) et malheureusement Les Simpson. Difficile en effet de rendre dans un simple jeu vidéo l’humour et le second degré des créatures créées par Matt Groening.

Alors que la licence réussissait avec brio son passage cet été sur grand écran avec l’hilarant Les Simpson Le Film, Electronic Arts remet le couvert avec un nouveau jeu vidéo mettant en scène Homer, Bart et les autres. Point positif, il ne s’agit pas d’un copier-coller du scénario du long-métrage mais d’un script original spécialement concocté par les créateurs de la série même. Cette fois, c’est enfin la bonne ?

Les premiers pas des Simpson dans le jeu vidéo remontent à l’ère des consoles 8 et 16 bits. Bart vs the Space Mutants, Bart vs the World, Bart’s Nightmare étaient des «plateformers» honnêtes mais loin d’être transcendants. Avec le passage aux PlayStation 2 et Xbox première du nom, Les Simpson s’étaient orientés vers le plagiat plus ou moins assumé de jeux à succès du moment comme Crazy Taxi (Simpson Road Rage, loin d’être mémorable je l’ai même complètement oublié d’ailleurs), Tony Hawk’s (Simpson Skateboarding, beurk !) ou même GTA avec le très moyen Simpson : Hit and Run.

Au mieux donc, des jeux passables et, au pire, des produits creux et clairement opportunistes mais franchement, jamais un jeu Simpson n’a été vraiment concluant à ce jour. C’est pourtant sur la voie du plagiat et du pastiche que les Simpson persistent aujourd’hui puisque le nouveau titre se présente comme une chronique au vitriol de l’univers du jeu vidéo.

1

Les premiers pas dans le jeu nous font découvrir les fantasmes très chocolatiers du père Homer.

Electronic Arts mise donc ici sur une pirouette assez bien vue. Puisque les Simpsons semblent impossibles à intégrer dans un jeu vidéo, c’est donc le jeu vidéo qui va venir vers eux ! Les Simpsons : Le Jeu repose sur une mise en abîme originale du jeu vidéo où les personnages de Groening prennent conscience de participer au jeu d’Electronic Arts et ne cessent d’en plaisanter.

Si ce n’est pas le premier jeu vidéo qui tente le coup, c’est probablement celui qui y parvient le mieux à ce jour. C’est quoi qu’il en soit un bon moyen de s’approprier la sympathie du joueur. Voir un jeu vidéo qui se moque de l’industrie et de tous les lieux communs du genre fait plaisir et c’est avec beaucoup d’amusement que l’on suit les pérégrinations de Bart et les autres au fil de l’aventure. A noter que la bande sonore reprend les doubleurs originaux qui officient dans la série en version française. Un plus pour l’ambiance.

2

Aucun respect : même le sacrosaint Shadow of the Colossus en prend pour son grade !

Enfermés dans un jeu vidéo qui les met en scène, Homer et sa famille vont traverser divers niveaux s’inspirant de classiques vidéoludiques pour mettre un terme à une étrange menace mettant en péril Springfield. Bartman, Medal of Homer, Grand Theft Scratchy, Neverquest, Ryu de Street Fighter… le jeu est littéralement truffé d’allusions, de personnages voire même de niveaux entiers revisitant de grands classiques. C’est clairement le point fort des Simpsons : Le Jeu qui parvient en quelques niveaux à brasser un nombre jamais vu d’allusion à des titres concurrents… et avec quel brio ! Impossible pour tout gamer digne de ce nom de rester de marbre devant les irrésistibles pastiches de Medal of Honor ou de ne pas se sentir concerné par les nombreux clins d’oeil à notre culture du jeu vidéo, dans un esprit que Mel Brooks n’aurait certainement pas renié. Mais tous les Mel Brooks sont-ils de grands films ? Malheureusement non, et Les Simpson : Le jeu n’est sûrement pas le jeu de l’année non plus.

Commentaires (1)

Fermés

  • Chargement