Lumines : Puzzle Fusion

Quand la PSP réinvente Tetris...

Lumines n’est certes pas le titre le plus beau ou le plus impressionnant graphiquement parlant sur PSP. En revanche, c’est probablement l’un des jeux les plus addictifs (voire le plus addictif) du catalogue actuellement disponible. Véritable descendant de Tetris, il offre un gameplay efficace et innovant tant en solo qu’en multijoueurs grâce aux fonction WiFi de la console portable de Sony.

En dehors des remakes et autres adaptations de titres déjà existants, les puzzles et casse-tête sont finalement les jeux les plus originaux disponibles au lancement de la PSP. Il n’est donc pas totalement étonnant que l’un des meilleurs jeux actuellement disponibles se classe dans cette catégorie qui regroupe les titres faisant le moins appel aux performances de la machine ! Nonobstant des couleurs ultra flashy et une bande son techno très «clubbing», parfaitement en adéquation avec le style PSP, Lumines est avant tout un élange de puzzle et de casse-tête dans la lignée d’un Tetris. Un jeu que l’on pourrait finalement retrouver sur n’importe quelle console portable. Vous ne verrez donc pas dans Lumines de graphismes révolutionnaires en 3D, mais de la simple 2D (de très belle facture certes), et encore moins d’effets spéciaux bluffants. Cette apparente sobriété est largement compensée par un gameplay particulièrement accrocheur du type : quant on commence, impossible de s’arrêter !

Diabolique, tout simplement !

1

Ça ressemble à du Tetris, ça marche un peu comme Tetris, mais ce n’est pas du Tetris… et c’est sacrément prenant !

Très intuitif, facile à prendre en main en quelques secondes, Lumines cache sous une apparente simplicité un gameplay d’une profondeur étonnante et qui monte en complexité au fur et à mesure des parties. Dans tous les cas, il faudra se battre frénétiquement contre la chute de pièces carrées, constituées chacune de quatre cubes bicolores ou décorés de différents motifs. Il faut les ajuster exactement comme dans un Tetris, sauf qu’ici ce sont les couleurs ou les motifs qui priment et que la surface de jeu est moins haute et plus large. Le but est d’aligner des séries d’au moins quatre petits cubes pour les faire disparaître, baisser la hauteur de votre assemblage de blocs et marquer des points. L’ergonomie du jeu est parfaite. Le pad de gauche sert à déplacer sa pièce latéralement et à accélérer sa descente, les boutons de droite à la tourner. La pièce à placer apparaît en haut au centre de l’écran, alors que les trois pièces à venir s’affichent à gauche.

2

Lorsque quatre carrés de la même couleur se touchent, ils disparaissent. Avec un peu d’entraînement et quelques risques on peut faire des supers combos !

Le jeu est simple de prime abord, mais une fois la partie lancée c’est un vrai enfer ! Lumines déborde de couleurs, d’arrières plans déjantés, le tout rythmé par une bande son techno signé Mondo Grosso : une pointure dans le genre clubbing (nous vous conseillons fortement d’utiliser un casque pour profiter pleinement de la bande son… les enceintes de la PSP manquant un peu de pèche). Le jeu va super vite et les pièces carrées constituent vite un véritable casse tête pour peu que les couleurs soient mélangées. Au début c’est franchement la panique, avec un peu de pratique on arrive à faire des combos étonnants. Bien évidemment de niveau en niveau la difficulté croît à mesure d’ailleurs que l’image de fond change, tout comme les couleurs des blocs… histoire de coller un peu plus encore la pression au joueur. Bref, on est constamment sous pression !

Le hit inattendu de la PSP…

3

En mode versus, l’écran est divisé en deux. La partie où l’on joue s’agrandit et se rétrécie en fonction des points marqués…

Et en parlant de pression, c’est encore pire à deux joueurs (en WiFi et à condition que chacun possède une version du jeu) ou contre la console en mode versus : la largeur de l’écran se réduit à mesure que l’adversaire réussit à marquer des points. C’est tout simplement infernal ! L’un des points forts de Lumines tient dans les nombreux modes de jeux qu’il propose : en solo, à deux joueurs, contre l’ordinateur et Puzzle, certains proposant en prime des variantes comme en solo par exemple où il est possible de jouer un défi classique, un Single Skin (l’arrière-plan reste le même pendant toute la partie) ou encore un match contre-la-montre. Bref, il y a largement de quoi faire avec ce jeu qui ne risque pas de se démoder dans les années à venir, tant son principe reste simple et son gameplay addictif !

En effet, une fois un tableau achevé, on n’a de cesse de vouloir passer au suivant… pour avancer bien évidemment mais aussi pour découvrir son look et la bande son qui y est associée. Il y a au total 24 niveaux différents et autant de thèmes visuels et sonores. De plus au fil des parties vous pourrez débloquer de nouveaux skins et quelques autres goodies. Bref, dès les premières secondes de jeu, Lumines apparaît vraiment comme l’un des meilleurs descendant de Tetris (si ce n’est le meilleur) paru à ce jour. Véritable OVNI dans un catalogue PSP qui n’offre pas de grosses surprises, ce titre est tout simplement incontournable !

9 / 10

Comment nous attribuons nos notes Lumines : Puzzle Fusion Jérôme Bohbot Quand la PSP réinvente Tetris... 2007-06-07T11:48:00+02:00 9 10

Commentaires

Fermés

  • Chargement