Quel PC pour jouer?

Nos conseils pour jouer en toute tranquillité.

Les jeux actuels rament et vous voulez renouveler votre machine ? Encore faut-il savoir quoi choisir. Nous allons vous donner nos conseils et les points à surveiller, que vous souhaitiez monter ce PC vous-même, le faire faire "à la carte" par un assembleur, ou choisir une machine toute faite dans une grande enseigne.

Le processeur (CPU)

Commençons par celui sans lequel il ne se passerait pas grand-chose dans votre machine : le processeur. Il est facile de penser que seule la carte 3D compte dans un PC de joueur. Dans la pratique les choses sont loin d'être aussi simple. Tout d'abord parce que le processeur central sert a tout un tas de choses dans un jeu. De la physique à l'intelligence artificielle, toutes ces tâches de simulations requièrent de la puissance processeur. Et ironiquement, c'est la tâche graphique qui va stresser le plus votre CPU. En effet, pour chaque image calculée par la carte 3D, le processeur aura dû auparavant préparer les données (récupérer la position du joueurs, des intelligences artificielles, et créer le "brouillon" de la scène 3D qui sera calculée par la carte graphique). Tout ceci est coûteux en termes de calcul, ce qu'il faut retenir c'est que le "rendement" d'une carte graphique (sa capacité à afficher un maximum d'images) est directement limitée par le choix du processeur (vous pouvez le voir en pratique par exemple ici).

La fréquence joue un rôle ?

Oui, oui, et re-oui. Si vous regardez le graphique de notre évaluation des performances sous Half-Life 2, vous verrez rapidement que la seule chose qui compte réellement, à architecture de processeur égale, c'est la fréquence. Le nombre de coeurs (nous y reviendrons), la quantité de cache, la présence ou non d'un contrôleur mémoire intégré jouent un rôle secondaire pour l'instant. Là encore, la faute en revient à la tâche graphique, et plus particulièrement aux pilotes de cartes 3D qui vont généralement stresser au maximum l'un des coeurs de votre machine. S'il est trop faiblement cadencé, votre carte 3D sera bridée. A architecture égale (un Core 2 d'Intel sera toujours meilleur à fréquence égale qu'un Phenom d'AMD par exemple), privilégiez donc toujours la fréquence.

Deux ou quatre coeurs ?

1

C'est la question la plus brûlante, car pour un budget égal (200 euros), vous aurez le choix entre des processeurs double coeur très rapidement cadencés (comme le Core 2 Duo E8500 à 3.16 GHz) ou des Quad Core un peu moins rapides (Core 2 Quad Q9400 à 2.66 GHz). Au jour d'aujourd'hui, dans 99.9% des jeux, le dual core sera plus rapide, à cause de sa fréquence plus élevée.

Un seul jeu fait exception, il s'agit de Grand Theft Auto IV, tellement "différent" dans sa manière d'utiliser nos PC que nous y avions consacré un article complet.

GTA pose une vraie question, est-il un "ovni" ou est-il un précurseur des choses à venir ? Après tout on nous promet depuis des années (en vain) que les Quad Core sauront être utilisés par les jeux. La réponse est double. Oui, GTA est un ovni, mais la donne va changer d'ici à la fin de l'année avec DirectX 11. DirectX est la raison principale pour laquelle les développeurs de jeux ne peuvent pas (facilement) scinder leur charge graphique sur plusieurs coeurs. DirectX 11 introduira enfin une refonte complète de son API pour autoriser le multithreading, tous les jeux DirectX 11 pourront alors de facto en profiter, pour peu que les développeurs utilisent cette possibilité. Est-ce un argument suffisant pour choisir aujourd'hui un processeur quadruple coeur ? Après tout, DirectX 11 et les cartes graphiques qui sauront l'utiliser sortiront cet automne, et l'on ne sait pas dans quel délais les jeux suivront (les jeux DirectX 10 se sont fait attendre, et n'ont pas révolutionné le monde).

Si vous faites d'autres tâches multimédia (encodage vidéo, retouche d'image, etc.) avec votre machine, choisir un processeur Quad Core pour une machine de jeu peu faire sens, sachant que vous aurez toujours la possibilité, si les performances manquaient, d'overclocker votre processeur (les Core 2 Quad en 45 nanomètre d'Intel s'y plient très facilement (nous avons atteint 4 GHz sans problème avec un Q9400).

Notre choix pour le processeur

2

En l'état, nos recommandations iront sur un Core 2 Quad Q9400 (200 euros), en sachant que le Phenom II d'AMD peut aussi être considéré (le Phenom II X4 920 à 2.8 GHz est a peu près équivalent en performances au Q9400 dans les jeux).

Le tout nouveau Core i7, s'il est très performant dans nombre de tâches, n'apporte pas de gain massif dans les jeux par rapport aux Core 2. Si jouer est votre préoccupation principale, l'achat d'un Core 2 sera bien moins onéreux (vous trouverez le test ici).

Commentaires (3)

Fermés

  • Chargement