Rayman contre les Lapins encore plus Crétins

Déposez votre cerveau à l'entrée

Parmi les premiers grands succès de la Wii – justifié ou non suivant les joueurs – figurait Rayman contre les Lapins Crétins, où le héros de Michel Ancel devait affronter une bande de lapin extraterrestres dans une série de mini-jeux à l’humour d’un Benny Hill - les strip-teaseuses en moins. Ubisoft a récidivé et présente un deuxième opus qui se décline ce coup-ci sur Wii comme sur DS. Au programme, encore plus de mini-jeux débiles et toujours plus de multijoueurs. Le retour des Lapins Crétins souligne plus que jamais l’ancrage très party games à jouer en famille ou entre amis de la Wii.

J’avoue, je n’ai jamais été fan de Rayman. Physiquement, son absence de bras ou de jambes me semble moins originale que laide. Et comme personnage à incarner, la joueuse que je suis n’a jamais développé d’atomes crochus avec lui. C’est certainement la raison pour laquelle, malgré de nombreux atouts, j’avais moyennement apprécié le premier Rayman contre les Lapins Crétins. Avec cette nouvelle version, pas de problème. Dans la partie Wii, Rayman n’est plus qu’un personnage comme les autres, et dans la partie DS s’il reste présent pour l’histoire, il disparaît complètement du gameplay.

Dans les deux cas, l’histoire est réduite à une portion congrue. Les Lapins ont décidé d’envahir la Terre et – à titre de préparation – font le tour du monde pour découvrir nos coutumes et essayer de se fondre dans le décor. À chaque étape, six mini-jeux permettent d’explorer complètement un continent. Et de récolter des bonus, sous forme de costumes pour les lapins ou Rayman, de chorégraphies étranges ou de jeux de tirs tournés en décor naturel (New York, Paris, etc.)

1

A la place du boss de fin de niveau, le karaoké de fin de voyage. Sportif et rock’n’roll…

Contrairement au premier opus, ici le succès n’est pas nécessaire pour débloquer tous les mini-jeux. Il suffit juste de s’y essayer une fois. Ça fait toute la différence. C’est par exemple un des gros défauts de Mario & Sonic aux Jeux Olympiques. Et l’aventure est directement jouable en mode multijoueurs, pour ceux qui veulent s’affranchir directement du mode solo. En revanche, elle n’est pas à portée de toutes les bourses. Pour participer, chacun des quatre joueurs doit non seulement avoir sa propre manette, mais également son propre Nunchuck. Plus de la moitié des jeux utilisent en effet sous une forme ou l’autre l’association des deux. D’ailleurs, même si ce n’est pas précisé clairement, dès que le mot « directionnel » apparaît à l’écran, il s’agit du stick du Nunchuck et non de la manette principale. Plus important encore, dès que trois joueurs sont réunis, il faut un salon conséquent et peu encombré. Échapper à une balle de granit géante ou se prendre pour Mike Jagger sur Satisfaction demande de l’espace, beaucoup d’espace libre.

Apéro sportif

Une fois la mise en place effectuée (notamment l’évacuation de tout bibelot alentour), préparez vous à une véritable séance comique. Les épreuves proposées par Rayman contre les Lapins encore plus Crétins ne nécessitent pas, comme le titre l’indique, de mobiliser beaucoup de neurones pour réfléchir. En revanche, elles feront successivement appel à votre endurance (pour nager ou courir), à votre dextérité (pour livrer glaces et sandwiches en un seul morceau) ou à vos réflexes (pour jouer au cancre sans se faire piéger par le prof ni le patron). Quand ce ne sera pas un condensé des trois dans le karaoké de fin de niveau ! Et avec des titres très rock’n’roll – Papa’s Got a Brand New Bag, Satisfaction, Smoke on the Water, Celebration & Teenager in Love – je vous garantis que vous allez bouger. D’autant plus qu’à chaque membre du groupe correspond un niveau de difficulté plus ou moins important et que cette mouture des Lapins Crétins vous demande de mimer beaucoup plus de mouvements que la précédente. Si vous voulez réussir un bon score, concentrer vous sur les indications et oubliez les lapins, même lorsqu’ils refont la scène de danse de Pulp Fiction.

2

Un jeu pour sadiques dont le principe est simple : taper le lapin jusqu’au KO !

Accessible en mode Voyage (par continent ou via trois voyages personnalisable) ou Jeu par Jeu, le Retour des Lapins Crétins peut se jouer d’une traite. Comptez alors une épreuve d’endurance de trois à quatre heures, et une bonne tendinite à la fin. Vous l’aurez sûrement compris, c’est surtout drôle par petites sessions, entre amis, idéal pour égayer une soirée entre potes ou en famille. En effet, malgré les quelques 51 jeux proposés, le mode opératoire est souvent similaire de l’un à l’autre, et certains, telle La partie d’échec, manquent totalement d’intérêt. Autant les zapper directement.

D’autres, parfaitement stupide au demeurant, comme Le rot ou L’anesthésie (qui consiste à frapper un lapin jusqu’à ce qu’il s’endorme), se révèlent bizarrement très addictifs. Surtout joués à plusieurs (avec notamment un mode PvP dans les jeux de tirs en décor réel). Pour les maniaques du score, le jeu reconnaît même les capacités sans fil de la console et permet de se mesurer online aux joueurs du monde entier. En revanche, il est impossible de narguer ses petits camarades à distance en leur expédiant ses meilleurs résultats. Dommage, l’esprit sadique du jeu s’y prêtait bien pourtant.

3

La version DS avec sa quarantaine de mini-jeux permet de jouer à plusieurs avec une seule cartouche.

Vite terminé et assez vite oublié en mode solo, Rayman contre les Lapins Encore plus Crétins a en revanche de bonnes chances de squatter votre Wii un bon moment pour peu que vos amis soient joueurs eux aussi. Et si vous ne voulez pas trimbaler votre salon partout avec vous, Ubisoft a sorti une déclinaison du jeu sur DS. Si le principe reste le même et certains jeux (Lancer de boulettes, Karaokés finaux, Photomaton) sont très similaires, ce titre propose une quarantaine de mini-jeux (dont une vingtaine réellement inédite) à découvrir seul pendant deux bonnes heures, puis surtout à plusieurs. Et ce d’autant plus facilement qu’il n’y a pas besoin d’avoir une carte dans chaque DS.

Question discrétion, ne l’emportez pas dans les transports en commun. Pour hurler et souffler à en perdre ses poumons sur la console, mieux vaut être confortablement installé dans un canapé, ou sur la banquette arrière d’une voiture si le conducteur est très patient et pas émotif. En revanche, l’humour plus infantile – si, si c’est possible – de la version DS vous lassera peut être plus vite que le titre sur Wii.

Au final, cette nouvelle mouture des Lapins Crétins ne doit pas être jugée comme un jeu destiné aux gamers. C’est un titre vraiment conçu et pensé comme un party game qui prend toute sa dimension avec les contrôleurs originaux de la Wii. Le fait même de permettre dès le départ d’accéder à toutes les épreuves est vraiment une excellente idée dont devraient s’inspirer bon nombre de développeurs pour ce genre de production. La note que nous attribuons donc à Rayman contre les Lapins encore plus Crétins est à prendre comme cela, le nouveau titre d’Ubisoft est un excellent casual game pour la Wii qui plaira à toute la famille et fera un carton lors de vos soirées entre amis, mais ce n’est pas un jeu sur lequel vous resterez scotché des heures en solo. Quant à la version DS elle s’avère tout de même un cran en dessous.

Version Wii

8 / 10

Version DS

7 / 10

Galerie d'images Rayman contre les Lapins encore plus Crétins sur Wii

Galerie d'images Rayman contre les Lapins encore plus Crétins sur DS

Comment nous attribuons nos notes Rayman contre les Lapins encore plus Crétins Stéphanie Chaptal Déposez votre cerveau à l'entrée 2007-11-21T12:11:00+01:00 8 10

Commentaires (1)

Fermés

  • Chargement