Street Fighter IV

Le roi de la baston triomphe aussi sur PC

Le PC est toujours une valeur sûre pour tout joueur cherchant des sensations fortes, que ce soit au travers d’un FPS, un jeu de rôle ou une simulation automobile ou sportive. En général, un clavier et une bonne souris sont suffisants pour venir à bout de n’importe lequel de ces types de jeux. Dès que l’on parle de jeux de combat en revanche, nos premières pensées se portent instinctivement sur le monde de l’arcade ou des consoles de salon. La baston sur PC existe bien, mais il n’en est pas un genre majeur. Quelques franchises ont tenté l’aventure sur ce terrain comme Virtua Fighter ou Guilty Gear, mais aucune n’a connu le succès de leurs alter egos de salon. Succès incontournable sur Xbox 360 et PS3, Street Fighter IV pourrait bien être le premier à renverser cette loi quasi immuable. Mais cette version PC a-t-elle autant d’arguments dévastateurs que ses camarades sortis il y a quelques mois ?

Malgré une petite série de bons titres apparus depuis le mois de mars dernier, la galette de Street Fighter IV est certainement celle qui est le plus entrée en contact avec la lentille de ma console entre deux parties acharnées d’autres aventures vidéoludiques. On y revient toujours, que ce soit pour essayer de remplir l’un des titanesques défis (surtout en mode difficile), d’affronter l’un des milliers d’adversaires en ligne ou tout simplement pour se faire un petit mode arcade à l’ancienne. C’est un fait, l’appel du combat de rue est souvent le plus fort.

La version PC, labellisée Game for Windows est en tout point identique à ses sœurs de salon. Scènes cinématiques sublimes, nouveaux personnages dont une partie à débloquer, panel de coups revu à la hausse, défis à la limite du commun des mortels, Super Combo impressionnants, bande son entraînante aux reprises mythiques. Tout y est ! Ainsi que le mode Championnat en ligne intégré d’office. Malheureusement, il fallait s’en douter, les costumes alternatifs sont toujours disponibles en supplément payant.

Les différents effets graphiques sont une exclusivité de la version PC

Version PC oblige, une foule de petites options ont tout de même fait leur apparition, à commencer par le paramétrage de l’antialiasing, de la résolution, du taux de rafraîchissement, etc. Tout ceci est désormais accessible pour pouvoir optimiser au mieux la qualité du jeu en fonction de sa machine, pratique classique sur PC mais inhabituel sur consoles (surtout dans un jeu de baston).

Le petit plus de cette version est sans nul doute la possibilité de choisir différents filtres pour accorder l’image aux goûts de chacun. Trois styles graphiques peuvent ainsi être ajoutés au rendu final : un style à l’encre avec des contours plus noirs et plus dessinés, un autre « aquarellé » pour une image plus douce mais légèrement plus fade au niveau des couleurs et un look postérisé accentuant des zones plus brillantes et donnant un effet plus lisse et presque plastique. Tous ces petits ajouts sont les bienvenus mais n’apportent bien sûr que des modifications d’ordre esthétique à un jeu qui était déjà bien fourni d’origine.

Street Fighter a acquis ses lettres de noblesses sur un principe simple et efficace : un gameplay qui frise la perfection. Une fois un arcade stick ou un bon pad en main, le titre sait démontrer qu’il est le roi de la baston. Parachuté sur PC, le clavier et la souris peuvent apparaître comme une tronçonneuse dans les mains d’une dactylo. L’acquisition d’une manette ou d’un stick est donc inévitable. Sur le principe, le pad Xbox 360 paraît le plus logique pour s’adonner à cette version, étant donné qu’il est compatible d’office. Mais n’oublions pas que ce dernier n’était pas l’outil idéal pour jouer à Street Fighter IV, loin de là. Finalement, le plus dur dans tout ça sera donc de mettre la main sur l’arme de combat idéal.

Comparée aux versions consoles, cette version de Street Fighter IV est techniquement identique, voire meilleur selon la machine sur laquelle il tourne, et il ne faut pas oublier que nos versions consoles ont été établies à partir de cette architecture PC. Ce qui est sûr, c’est qu’une fois le jeu lancé, la magie opère toujours autant que sur les versions de salon. Street Fighter IV aura donc su s’adapter avec maestria sur tous les supports sur lesquels son regard s’est penché.

9 / 10

Pour en savoir plus sur Street Fighter IV, le mieux est de consulter le test des versions Xbox 360 et PS3, réalisé par nos soins.

Comment nous attribuons nos notes Street Fighter IV Benoît Maurice Le roi de la baston triomphe aussi sur PC 2009-07-17T12:54:00+02:00 9 10

Commentaires (4)

Fermés

  • Chargement