Tekken 3D : Prime Edition - Test

Poing de fer sur double écran.

10


Le début d'année frappe encore fort avec une flopée de gros titres de baston, et la Nintendo 3DS a aussi droit à sa distribution de mandales. Après un Tekken Hybrid sur PS3 pas très folichon, c'est au tour de la petite portable aux deux écrans de s'essayer au magistral tournoi du poing de fer. Comme c'est un peu la bousculade du côté des jeux de combats sur 3DS, Tekken 3D est-il un bon représentant de ses homologues sur plus grand écran ?


Après un Street Fighter vraiment excellent ou un Dead or Alive très soigné, Namco avait fort à faire avec Tekken, sa série phare d'affrontements à mains nues. La bonne surprise est que Tekken 3D Prime Edition n'affiche pas moins de 40 combattants jouables sur la grille de sélection. Un très joli score pour un titre portable qui n'a pas taillé dans ses listes de martialistes pour pouvoir tout mettre sur la cartouche. Cette variété de choix est extrêmement plaisante. Le problème est qu'il manque ce qui fait la force d'un bon jeu de combat et surtout dans l'univers de Tekken… un mode Histoire et un mode Arcade en bon et due forme.

1
2
3

Donc, si vous souhaitez savoir pourquoi on peut sélectionner Heihachi Mishima avec un paquet d'années en moins, la réponse ne réside pas dans la cartouche de Tekken 3D Prime Edition. Après tout, le bonhomme à la lignée démoniaque a peut être mis la main sur une Delorean volante ou a-t-il rencontré H.G. Wells au fond d'un ravin ou d'un volcan, allez savoir. Privé de toutes ses rides, l'ex-papy brutal a retrouvé une forte densité capillaire avec une coupe que lui envierait certainement Bokuto no Ryu.

Malgré ce manque évident de scénarisation, c'est d'autres options de jeu qui ont pris le relais. On trouve un mode Survie Spécial ou le but est d'enchainer un certain nombre de matchs. Un mode Combat Rapide, qui est une sorte de mode Arcade sans véritable Boss ni de fin à débloquer. Le mode jeu le plus intéressant de Tekken 3D Prime Edition est sans nul doute le Combat Versus qui permet d'affronter des joueurs en ligne ou en local.

La chose est plutôt bien gérée si les adversaires ne sont pas trop éloignés de sa connexion en ligne au risque de participer à des matchs agaçants pleins de lags. Ne pas connaitre la capacité de connexion des joueurs rencontrés en ligne n'aide d'ailleurs pas à trouver des matchs stables en continu.

Commentaires

Fermés

  • Chargement