Mass Effect 2 : l'Antre du Courtier de l'Ombre

Un superbe DLC

Neuf mois après son lancement, Mass Effect 2 a enfin un DLC comparable à Dragon Age : Awakenings. Pas en terme de taille - il ne faut qu'une petite soirée pour finir l'Antre du Courtier de l'Ombre - mais en tant que vitrine. C'est un ajout excitant et convaincant à un univers déjà immense ; de ceux qui vous laissent sur une touche de mélancolie pleine d'espoir quand on les finit.

Il démarre cependant lentement. L'Homme Trouble vous envoie un petit mot disant qu'il a trouvé des informations sur le mystérieux Courtier de l'Ombre, le marchand d'information qui a récupéré votre corps explosé dans l'espace et que votre précédente alliée Liara T'Soni veut voir mort. À partir de cette entrée en matière simple, on part vers Ilium pour rencontrer Liara et l'ambiance tourne vite à la conspiration.

Preuve que cette histoire miniature est vraiment excellente, j'ai soigneusement évité tous les renseignements qui auraient pu me gâcher le plaisir même au tout début. Qu'il suffise de dire que ce DLC atteint un équilibre presque parfait en trouvant suffisamment de place pour caser tous les éléments dans lesquels excelle tant Mass Effect 2 , tout en faisant évoluer l'histoire à un rythme énergique. Il y a quelques options de dialogue amusantes, et au moins deux affrontements démesurés où les ennemis s'agglutinent de tous les côtés. Ajoutez à cela deux combats de boss particulièrement divertissants et vous avez une expérience bien plus variée et substantielle que ne l'indique sa courte durée.

1

Rassembler à nouveau l'ancienne équipe provoque vraiment un pincement au coeur

En cours de route, ce DLC trouve même le temps d'introduire une variante dans l'intrigue (que l'on voit arriver de loin, mais qui n'en est pas moins joliment amenée) et offre des visuels qui en mettent plein la vue tandis que vous bataillez dans, autour, dessus et dessous la coque d'un croiseur géant fonçant au travers d'une tempête atmosphérique. Cela ressemble peut-être un peu trop à l'apothéose du premier jeu, où vous combattiez dans la Citadelle en train de s'écrouler, mais quand la vue est à ce point grandiose, qui se soucie d'une petite répétition ?

L'Antre du Courtier de l'Ombre - Trailer

L'équipe de scénaristes de BioWare a réalisé un tour de force magistral en rassemblant des trames d'intrigues restées en suspens. Il y a des morceaux de bravoure basés sur des personnages spécifiques et leurs mondes. Il y a des moments de combat classique avec Shepard et un passage mémorable avec un otage. Il y a des clins d'oeil fugaces et des plaisanteries référentielles astucieuses qui raviront ceux qui se sont immergés complètement dans cet univers en expansion rapide.

Commentaires (3)

Fermés

  • Chargement