Dragon Age II

Presque...


Presque...

10


Voilà. Dragon Age II est arrivé il y a quelques jours, et je me mets à l'écriture de ce test tout en contraste... A sa lecture, vous vous rendrez compte que contre toute attente, et malgré une mauvaise impression acquise dès la preview du jeu, les qualités l'emportent de peu sur les nombreux défauts.

Nous avons testé le jeu sur Xbox et sur PC, ce qui explique pourquoi ce test arrive un peu tardivement.

Reprenons l'Histoire de dragon Age là où nous l'avons laissée. Le royaume de Thédas a été sauvé de l'archi-démon qui, sous sa forme de dragon, avait pris la tête de l'armée des engeances, créatures mutantes démoniaques et carnassières, afin de détruire toute vie humaine.

Le joueur, engagé de force dans le corps d'élite des gardiens de l'ombre, avait triomphé, et une autorité avait été remise bien vite en place. Seulement voilà, le nouveau roi est mort. Au bout de quelques années, le chaos reprend ses droits : les Engeances sont de retour, profitant de ce flou politique pour saigner des contrées entières du Royaume de Thédas. Férelden, la capitale, a été rayée de la carte, la terreur et le désarroi sont le lot quotidien d'une population lancée sur les routes d'un exode désespéré.

Voici Hawke, personnage que le joueur va avoir le loisir d'incarner. Forcé de fuir sa terre d'origine, ce personnage va trouver refuge au sein de la cité de Kirkwall. Le problème, c'est que le héros va devoir jouer des coudes pour se faire une place au soleil, dans cette cité peuplée par une multitude d'autres réfugiés, dans laquelle l'esclavagisme fait partie des commerces douteux, mais néanmoins fréquents.

Voici donc l'histoire dans ses grandes lignes. On remarquera que l'on peut télécharger ses sauvegardes du premier opus de Dragon Age. Le joueur ne peut alors que choisir la classe du personnage, la faction de celui-ci étant restreinte à l'humain. Si le personnage est créé, on peut bien entendu choisir son sexe et, dans tous les cas, son apparence.

1

On peut charger des sauvegardes de Origins ou bien choisir un des background prédéfinis.

Chose surprenante, l'histoire que le joueur va pouvoir faire vivre est présentée sous la forme d'un récit (NdRC : comme Drakensang, d'ailleurs). L'histoire est contée par Varric, un compagnon de route d'Hawke interrogé par Cassandra Pentaghast, la Chercheuse, agent de renseignements du royaume.

Il faut donc s'attendre à un rythme narratif particulier, voire syncopé, puisqu'interrompu par les questions de Cassandra qui interviennent sous forme de cinématiques.

Ce style narratif particulier est l'occasion de définir les chapitres et les actes du jeu. La narration s'articule sur un récit en trois actes, bien distincts les uns des autres, retraçant l'histoire d'Hawke, de son arrivée parmi les réfugiés se rendant à Kirkwall, jusqu'à devenir le héraut légendaire de la cité, en passant par la reconquête de ses titres de noblesse et de sa propriété familiale.

Commentaires (19)

Fermés

  • Chargement