LEGO Star Wars III : The Clone Wars

Pas si clone


Pas si clone

10


Il existe une croyance erronée et pourtant répandue selon laquelle la série LEGO ne change jamais, que chaque jeu est une répétition éhontée du premier, les différentes versions de LEGO se contentant de mettre en scène des personnages sous licence interchangeables dans un but purement mercantile.

Si l'on regarde ces jeux de loin et d'un oeil distrait, il est facile d'en arriver à cette conclusion. De petits personnages courent et sautent à travers des cartes de couleurs vives, écrasant tout ce qu'ils voient et avalant bruyamment des centaines de picots cliquetants.

C'est l'essence même de la série, l'élément familier qui attire les enfants. Il est tout aussi présent dans ce jeu que les tirs dans la tête, les dérapages ou les enchaînements de combos dans d'autres jeux sur console. Cet élément-là, donc, n'a pas beaucoup changé.

Pourtant, tous les parents ayant passé des heures à côté de leurs enfants au cours des cinq dernières années environ à pourchasser jusqu'au dernier minikit (il va de soi que n'importe quel parent sait ce qu'est un minikit) savent bien que chaque titre LEGO a un cachet qui lui est propre.

Les fonctions vont et viennent d'un titre à l'autre, de vieilles idées cèdent le pas à de nouvelles avant de revenir sous une forme améliorée, mais il est indéniable que la série a plus démontré sa volonté d'évoluer au fil des années que beaucoup de titres encensés par les joueurs hardcore.

En ce qui concerne LEGO Star Wars III, même ses détracteurs les plus véhéments ne manqueront pas de remarquer les changements apportés à la formule. En prenant comme arrière-plan la « Guerre des Clones », LEGO est soudain devenu un RTS.

Enfin, presque.

2

Quel est le pire nom jamais donné à un personnage de Star Wars ? Whorm Loathsom (Approximativement « Méprisable Ver » - NdT ». Allez, George, pourquoi ne pas l'avoir simplement appelé Nasty McEvilguy ( Mauvais Mc Diabolique) ?

Cela ne veut pas dire que le vieux modèle consistant à explorer et à écraser tout ce qui se présente a été complètement abandonné. On progresse toujours à travers les niveaux de l'histoire en utilisant plusieurs personnages, leurs compétences complémentaires permettant de résoudre des énigmes environnementales simples et de détruire tout ce qui paraît fragile pour ramasser les picots qui sont la monnaie du jeu.

Commentaires (3)

Fermés

  • Chargement