Nintendogs + Cats

Assiscouchédebout !


Assiscouchédebout !

10


Quand je suis stressée, il m'arrive souvent pour me relaxer de regarder des vidéos avec des chatons sur Internet (flippant, hein... ndrc). Nintendogs + Cats est donc parfait pour moi. On se sent moins miné par toutes les choses horribles qui arrivent dans le monde après que l'on a ouvert une 3DS et chatouillé un chiot ou un chaton pendant quelques minutes. Du point de vue de la relaxation, c'est peut-être le jeu le plus efficace auquel il m'ait été donné de jouer – c'est beaucoup mieux que de tirer sur des gamins de 12 ans dans un jeu en ligne (ils ne courent pas assez vite ? ndrc).

Si vous êtes dans une disposition similaire, Nintendogs + Cats vous fera totalement fondre la première fois où vous le verrez. Les chiots sont absolument craquants et il y a un choix de races suffisamment important pour faire en sorte qu'il y en ait au moins quelques-uns qui touchent votre corde sensible. Ce sont des versions hyper-adorables des animaux de la vie réelle, joueurs et obéissants, et avec de grands yeux brillants.

Quand vous chargez le jeu pour la première fois, on vous demande de choisir un chiot pour l'emmener dans votre maison Nintendo crème et beige, très new-age. Chaque race se décline en toutes sortes de couleurs différentes – j'ai choisi un loulou de Poméranie noir, blanc et marron aux yeux bruns (iiirk, ndrc).

On vous indique gentiment quels sont les bases de l'entretien d'un animal familier, et l'on apprend au chiot à retenir son nom (Albert, en l'occurrence) et on le caresse avec le stylet pour le calmer. Les Nintendogs ne sont pas des animaux de compagnie virtuels exigeants. Ils ont besoin de temps en temps d'un bol d'eau ou de nourriture, mais quand le jeu est éteint, ils ne dépérissent pas sans vous (et ils ne font pas caca partout. Désolé. ndrc).

Les chiots paraissent encore plus craquant, si tant est que cela soit possible, quand le curseur de la 3D est poussé à fond. L'animation est magnifique et subtilement réaliste – leur poil paraît doux, les yeux vifs et malicieux. L'effet 3D est particulièrement impressionnant dans Nintendogs + Cats, surtout parce qu'il n'y a pas grand-chose d'autre à faire que de regarder son animal de compagnie.

1

C'est Albert, mon chiot. Regardez sa petite tête !

Avec un petit effort d'imagination, on peut vraiment avoir l'impression qu'un petit animal vit à l'intérieur de la 3DS (c'est pas le cas ? Sérieux ? ndrc). Quand ils sont sur le devant de l'écran pour vous lécher le visage ou aboient pour attirer votre attention, c'est comme si leurs pattes s'appuyaient contre une barrière invisible à quelques centimètres de votre visage.

Après 10 minutes de tutorat, on vous laisse totalement faire ce que vous voulez, et vous êtes libre de jouer avec le choix restreint de jouets déjà présents dans votre inventaire, de sortir vous promener ou d'aller dans un magasin pour en acheter d'autres avec la petite somme d'argent avec laquelle vous démarrez. À l'inverse de Kinectimals, par exemple, le jeu n'est pas directif et il n'y a pas de processus lent et routinier pour débloquer de nouvelles choses à faire.

Commentaires

Fermés

  • Chargement