The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D

La Triforce en trois dimensions


La Triforce en trois dimensions

10


Super Street Fighter IV était une mise en bouche bien croustillante lors du lancement de la Nintendo 3DS. Et après 3 mois d'attente, on nous sert enfin sur un plateau d'argent le plat de résistance. À la carte du Nintendo café, on peut lire dans la partie 3DS : « The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D  ». Je connais déjà cet excellent plat vu que je m'en suis régalé il y a plus d'une dizaine d'années. La recette a évolué, elle est maintenant en 3D. Itadakimasu !

Link est à l'aventure ce que Mario est à la cabriole ou Donkey Kong à la banane (question de point de vue). Si le plombier arbore fièrement une moustache velue et une casquette d'un rouge bien vif, Link mise tout sur un vert soyeux et de longues oreilles pointues pour bien marquer ses origines elfique. À chaque génération de console Nintendo, Zelda a toujours su marquer les esprits d'un épisode à l'autre. « Ocarina of Time » sur Nintendo 64 fut le premier à donner du relief au royaume d'Hyrule en passant en 3D, donnant ainsi une dimension supplémentaire à cette épopée fantastique qui restera gravée à jamais dans l'esprit de ceux qui l'ont parcouru.

Pour ceux qui prendraient le Spirit Track en marche, la série Zelda a comme héros le petit Link qui doit sauver la princesse Zelda et le royaume d'Hyrule des néfastes desseins de sa némésis à lui, le diabolique Ganondorf qui ne pense qu'à s'emparer de la Triforce et de son pouvoir absolu. Un vaste programme. L'originalité de cet épisode est de parcourir Hyrule à deux périodes distinctes séparées d'une petite dizaine d'années, l'ocarina du temps étant là pour faire le lien entre ces deux époques. Agir sur le passé aura bien évidemment des conséquences sur le futur comme dirait Emmet Brown, sans effets néfastes sur le continuum espace-temps.

Ocarina of Time étant considéré comme le jeu console ultime pour pas mal de joueurs d'une autre époque, Nintendo n'a pas jugé nécessaire d'ajouter à sa mixture magique de nouveaux ingrédients pour la sublimer, comme des donjons ou des boss supplémentaires. Donc, si vous êtes l'heureux possesseur d'un guide complet de 1998, celui-ci pourra toujours vous aider à mettre la main sur tous les crânes d'or ou à dégoter tous les quarts de cœur et autres objets de valeurs.

Une fois terminé, The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D propose néanmoins de repartir à l'aventure pour une « Master Quest ».

Véritable challenge, cette « Master Quest » permet de recommencer à nouveau le périple de Link avec des donjons remaniés, plus ardus et donc réservés aux plus acharnés.

Lors de la première quête principale, on nous donne aussi l'occasion de réaffronter les boss du jeu dans une sorte de Time Attack nommé Boss Challenge, qui n'apporte malheureusement pas grand-chose de plus à l'aventure.

Commentaires (1)

Fermés

  • Chargement