World of Tanks 8.1 PREVIEW

De plus en plus canon.

Il y a quelques jours, nous avons fait un saut de puce en Angleterre pour découvrir la nouvelle version de World of Tanks, le MMO free 2 play vous permettant de prendre les commandes d'un , euh, tank, donc. Ce fût l'occasion de voir l'évolution du jeu, d'en découvrir les nouveautés et aussi de parler des prochains projets de l'éditeur : World of Warplanes et Word of Warships.


Si nous avons fait un tour en Angleterre, ce n'est pas pour profiter du climat, mais pour rencontrer de vrais passionnés de l'association « Tanks a lot » qui collectionnent et restaurent ces engins. Nous avons donc pu essayer de vrais chars et… les conduire. Le plus cocasse de l'histoire, c'est que je suis réformé P4, une des fiertés de ma vie. Je ne sais pas si ça parle encore à grand monde, mais voilà : celui qui écrit ce texte est profondément instable et ça ne l'a pas empêché de déplacer un truc d'une petite vingtaine de tonnes.

Pete Boule nous avait déjà beaucoup parlé de World of Tanks et lors d'une interview, il évoquait le développement des chars britanniques ; ce sera bientôt une réalité et nous avons déjà pu les manier.

1

En travaillant à la maison, je me targue d'avoir un bilan carbone équilibré. Pour compenser cette journée hautement poluante, j'ai décidé d'arrêter les news pendant 10 ans afin de consommer moins d'énergie.

Mais tout d'abord, revenons quelques instants sur la version 8.0 de WOT. Cette mise à jour a eu lieu le mois dernier et ça a probablement été la plus ambitieuse depuis que le jeu est disponible. Tout d'abord, graphiquement, c'est un nouveau système d'éclairage qu'il est possible de découvrir. On a également appris qu'à chaque update, le développeur reviendrait bosser cet aspect sur plusieurs cartes d'un coup, petit à petit. Là, le jeu commence à vraiment devenir magnifique, on est bien loin des graphismes du début. Les comportements physiques ont également évolué avec des chars moins collés au sol. Avec un peu de vitesse, il est possible depuis la version 8.0 de leur faire effectuer de légers sauts. Bien évidemment, de nouveaux tanks sont arrivés.

World of Tanks 8.1 prend le même chemin avec le plein de correctifs. Tout un pan du jeu devrait être une véritable révolution avec l'arrivée des chars britanniques. C'est la cinquième nation à faire son entrée et ce n'est évidemment pas n'importe laquelle : ce sont les Anglais qui ont inventé les premiers tanks et il est inutile de rappeler leur importance sur certains fronts de la Seconde Guerre mondiale. Au total, ce sont 22 tanks répartis en trois catégories (légers, moyens et lourds) qui débarqueront, avec leur cohorte de nouveaux tags (God save the queen !) à appliquer sur la tôle. De nouvelles cartes accompagneront naturellement ces nouveaux venus.

Nous avons eu la chance de tous pouvoir les essayer, sans contrainte, avec toutes les améliorations possibles. On reste évidemment dans les fondamentaux du jeu, mais cette nation apporte vraiment un plus, une véritable envie d'en découdre.

2

Pour le moment, il manque une véritable artillerie, d'ores et déjà prévue à l'avenir. Mais on a maintenant une famille ultra complète comprenant des chars rapides et d'autres, dévastateurs. Certains sont plus précis, d'autres plus intéressants pour tirer en se déplaçant. Le jeu est de toute façon équilibré, mais on a quand même un plus grand sentiment de polyvalence qu'avec les chars des autres nations.

Commentaires

Fermés

  • Chargement